Dimanche 16 décembre 2018

Une tour de Jean Nouvel retoquée par la ville de New York

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 septembre 2009 - 274 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [14.09.09] – La commission du développement urbain de la ville de New York a décidé le 9 septembre de réduire la hauteur d’un projet de gratte-ciel de l’architecte Jean Nouvel de 62 mètres.

Le building doit se construire à deux pas du MoMa. Le projet de Jean Nouvel prévoyait une hauteur de 390 mètres, de quoi surpasser le Chrysler Building et égaler l’Empire State Building (sans son antenne).

Mais la commission du développement urbain de New York a modifié les plans prévus par Nouvel, réduisant de 62 mètres (200 ft) le projet initial. Selon Amanda Burden, membre de la commission, « la partie supérieure du gratte-ciel n’est pas en accord avec les critères esthétiques que l’on attend d’un immeuble qui doit concurrencer en hauteur les plus célèbres buildings de la ville ». Néanmoins, « le nouveau building ainsi modifié peut constituer un ajout considérable pour Midtown et la ville » .

D’après le New York Times, c’est une décision qui révèle la manière dont la ville gère le quartier de Midtown (le quartier d’affaire de Manhattan). En effet, le Chrysler Building et l’Empire State Building ont été construits dans les années trente, mais, depuis lors, le conseil municipal se montre frileux dans ses projets de gratte-ciels.
Pendant l’été 2009, le projet avait été lourdement critiqué par les associations de riverains.

Le projet de Jean Nouvel pour ce building commandé par la société Hines Interests devra donc être revu à la baisse. Il doit normalement accueillir une extension du MoMA (Museum of Modern Art de New york) sur cinq étages, grâce à un accord passé entre le musée et le maître d’ouvrage.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque