La maire de Puteaux invite Jean Nouvel à revoir son projet

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 30 mai 2008

NANTERRE [30.05.08] - La députée-maire UMP de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, critique vivement le projet de Jean Nouvel pour la tour Signal à la Défense.

Pourtant membre du jury ayant sélectionné le projet, Mme Ceccaldi-Raynaud, la députée-maire de Puteaux invite Jean Nouvel à revoir sa copie. Le concours dirigé par L’E.P.A.D. (Etablissement Public Pour l’Aménagement de la Défense) avait fixé trois critères : la qualité environnementale, le développement durable et la mixité de l’édifice. Ce dernier point est remis en question par la députée-maire qui dénonce l’absence de mixité sociale du projet, les logements prévus se voulant de très haut standing, aux derniers étages.

L’architecture du bâtiment est aussi vivement critiquée. Le manque d’audace du projet, comparé au développement urbain à Shanghai, Doha, Londres, New York, nierait l’ambition de développement du quartier. Comparant l’architecte à un « nouveau Le Corbusier », Mme la députée-maire dénonce l’aspect architectural du projet-donjon.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud invite donc Jean Nouvel a revoir ses plans, rappelant que : « pour que cette tour sorte de terre, une révision simplifiée du Plan d’Occupation des Sols doit être adoptée par le Conseil municipal de Puteaux. Deux délibérations doivent être mises au vote. »

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque