Vendredi 28 février 2020

Premier bilan des musées de Tokyo après le séisme

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 17 mars 2011 - 272 mots

TOKYO (JAPON) [17.03.11] – Après le très fort séisme qui a frappé le Japon vendredi 11 mars, les musées de Tokyo – le Mori Museum et le Tokyo National Museum - sont restés fermés. La fermeture permet de préserver l’électricité après les nombreux accidents qui affectent la centrale nucléaire de Fukushima. Une exposition organisée par l’ADIAF est reportée.

Le Mori Museum et le Tokyo National Museum, tous les deux situés à Tokyo, sont restés fermé après le très fort séisme qu’a enduré le Japon il y a 5 jours. Le tremblement de terre n’a causé aucun dégât sérieux dans les musées mais la décision de fermeture vise à économiser l’électricité après les accidents qui affectent plusieurs centrales nucléaires japonaises.

Le Tokyo National Museum devrait rouvrir le 19 mars. Sur son site internet, il se veut rassurant, indiquant qu’aucune œuvre, objet ou équipement n’a subit de dommages. Le musée prévoit tout de même de limiter l’accès du musée aux deux étages d’exposition du bâtiment principal et à un étage du bâtiment consacré à l’archéologie et aux expositions thématiques. Il tient aussi à préciser que, par mesure d’économie d’électricité, la lumière et l’air conditionné seront sujets à des limitations.

Le Mori Museum, qui n’ouvre qu’en période d’exposition temporaire, a décidé de reporter l’inauguration de deux expositions dont l’une, française, organisée par l’ADIAF sur les lauréats du Prix Marcel Duchamp. Le musée a aussi prévu d’annuler ou de reporter certains évènements et programmes en lien avec les expositions.

Comme pour le Tokyo National Museum, le Mori Museum tient à préciser que personne n’a été blessé durant le séisme, aucune œuvre ou infrastructure n’a été endommagée.

Légende Photo

Tokyo - Photo Ian Muttoo - 2006 - Licence CC BY SA 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque