Zahi Hawass condamné

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 27 avril 2011 - 100 mots

LE CAIRE - Moins de trois semaines après sa nouvelle nomination à la tête du ministère des Antiquités égyptiennes, Zahi Hawass s’est vu condamné, le 17 avril, par un tribunal administratif de son pays, à un an de prison, ainsi qu’à une amende et à une injonction à démissionner.

Cette sanction tombe à la suite d’un litige sur la création d’une librairie dans le Musée égyptien du Caire, alors qu’il était encore secrétaire général du Conseil suprême des antiquités égyptiennes. Face à ce jugement, le ministre a aussitôt publié un démenti sur son blog, et a annoncé qu’il interjettera appel.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°346 du 29 avril 2011, avec le titre suivant : Zahi Hawass condamné

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque