Mercredi 18 septembre 2019

Vol

Vol à la BnF de 43 gravures des XVI et XVIIe siècles et de cartes

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 23 juillet 2015 - 418 mots

PARIS [22.07.15] - Quarante-trois gravures reproduisant des dessins du peintre flamand Brueghel l'Ancien conservées à la Bibliothèque nationale de France (BnF) à Paris et datant des XVIe et XVIIe siècles ont été volées par un agent, a indiqué mercredi l'institution, où 21 cartes ont également été dérobées.

Confirmant des informations du Canard Enchaîné, la BnF a précisé que la disparition des gravures de ses magasins du site Richelieu (IIe arrondissement) actuellement en travaux, avait été constatée en février, quand un lecteur avait voulu consulter ces documents.

Ils étaient contenus dans un fascicule de 130 gravures et ont été découpés au cutter, a indiqué à l'AFP la directrice générale de la BnF, Sylviane Tarsot-Gillery, estimant leur valeur sur le marché à 3.000-4.000 euros pièce.

La BnF a déposé plainte en mars et les enquêteurs ont pu identifier l'agent fautif grâce à un marchand néerlandais qui lui avait acheté les gravures, avant de les revendre à un acheteur belge. Cet agent, qui travaillait dans les magasins et a reconnu les faits, a été arrêté le 3 juillet avant d'être mis en examen et son domicile a été placé sous scellés, selon la BnF. L'interpellation a été confirmée à l'AFP par la police.

"Le vendeur qui nous a permis de remonter à la source a acheté une vingtaine de gravures. L'enquête va permettre de voir si les autres gravures sont au domicile de l'agent", a poursuivi Sylviane Tarsot-Gillery.

Par ailleurs, la BnF a porté plainte en mai auprès de la Brigade de répression du banditisme après avoir constaté la disparition de 21 cartes d'atlas, dont l'époque n'a pas été précisée, qui se trouvaient dans les même magasins que les gravures. "On n'a pas d'éléments pour le moment permettant de penser que c'est lié, mais l'enquête est en cours", a indiqué la directrice générale.

Elle a ajouté que la sécurité de l'accès aux magasins avait été renforcée, avec notamment des caméras supplémentaires et des mesures de contrôle du personnel.

Les collections visées avaient été déplacées par les travaux de rénovation du site Richelieu, et un audit a été lancé "pour améliorer encore le dispositif et le renforcer en vue des opérations de transfert qui vont avoir lieu l'année prochaine", a-t-elle précisé.

Rappelant qu'"une recrudescence (de vols) est observée dans les grandes bibliothèques", elle a ajouté que la British Library ayant organisé en juin un colloque international "réunissant les grandes bibliothèques patrimoniales dans le monde, parce qu'on est tous confrontés à des vols, qui sont dans la très grande majorité des vols internes".

Légende photo

Gravure de Peter Brughel l'ancien (1526/1530-1569), St James the Greater at Hermogenes (1565), appartenant à la Bnf Richelieu - Photo sous Licence Domaine public via Wikimedia Commons

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque