Vendredi 25 septembre 2020

Trésors nationaux

Un tableau de Gainsborough interdit de sortir du Royaume-Uni

Par Jinane Dolbec · lejournaldesarts.fr

Le 29 décembre 2019 - 330 mots

La Grande-Bretagne a bloqué temporairement la sortie du territoire de Going to Market, acheté en juillet dernier.

Going to Market, Early Morning, Thomas Gainsborough, 1773, huile sur toile, 121,8 x 147,2 cm © Sotheby’s, 2018, CC BY-SA 4.0
Détail de Going to Market, Early Morning, Thomas Gainsborough, 1773, huile sur toile, 121,8 x 147,2 cm
Photo Sotheby’s, 2018

La France n’est pas la seule à empêcher en ce moment la sortie de son territoire d’un tableau, en l’occurrence un Cimabue. La Grande Bretagne aussi a interdit l’exportation d’une toile du peintre Thomas Gainsborough, Going to Market, Early Morning (1773) achetée par l’intermédiaire de Sotheby’s en juillet pour 8 millions de livres. 

L’acheteur, dont le nom n’a pas été révélé, avait déposé une demande de sortie du tableau du Royaume-Uni, qui a été rejetée par la sous-secrétaire du ministère des Arts, du Patrimoine et du Tourisme, Helen Whately.  

L’interdiction a été posée après avis du comité d’examen du Royaume-Uni concernant l’exportation d’œuvres d’art et d’objets d’intérêt culturel. Elle dure jusqu’au 22 mars 2020, et pourra être prolongée jusqu’au 22 septembre 2020. 

« Gainsborough est l’un des plus grands paysagistes britanniques et son travail continue d’éveiller le public plus de 250 ans plus tard », a indiqué Helen Whately au Guardian. « Ce tableau en est un superbe exemple, et j’espère qu’un acheteur du Royaume-Uni pourra être trouvé afin que nous puissions donner une nouvelle maison à cette œuvre dans notre collection nationale. »

L’oeuvre en question représente des voyageurs à cheval arpentant la campagne anglaise. Gainsborough est l'un des plus célèbres portraitistes et paysagistes britannique du XVIIIe siècle, parfois considéré comme celui qui a su faire du paysage un genre majeur en Grande-Bretagne. 

En France, le ministère de la Culture a interdit l’exportation d’un chef-d’œuvre du primitif italien Cimabue, vendu aux enchères en octobre pour plus de 24 millions d’euros. Le tableau, Le Christ moqué, l’un des huit panneaux d’un diptyque, avait été retrouvé par hasard, lors d'un déménagement, dans une maison à Compiègne (Oise).

L'identité de l'acheteur n’a pas été dévoilée, mais il pourrait s’agir du couple de collectionneurs chiliens qui expose actuellement au Musée Jacquemart-André. Une interdiction de sortie du territoire a été prononcée pour les trente prochains mois. 

Going to Market, Early Morning, Thomas Gainsborough, 1773, huile sur toile, 121,8 x 147,2 cm © Sotheby’s, 2018, CC BY-SA 4.0
Going to Market, Early Morning, Thomas Gainsborough, 1773, huile sur toile, 121,8 x 147,2 cm
Photo Sotheby’s, 2018

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque