Dimanche 18 novembre 2018

Art actuel

Saatchi chez les tsars

Par Martin Bailey · Le Journal des Arts

Le 19 novembre 2007 - 309 mots

Une partie de sa collection sera présentée
en permanence au Musée de l’Ermitage.

SAINT-PÉTERSBOURG - Charles Saatchi vient de donner son accord pour la création d’une « salle Saatchi » au Musée de l’Ermitage, à Saint-Pétersbourg. Le collectionneur londonien, qui mettra à disposition une sélection d’œuvres contemporaines présentées en alternance dans un nouvel espace d’exposition de l’institution, avoue être « un fan de l’Ermitage, l’un des plus fervents admirateurs du musée. » La salle Saatchi prend place au sein d’un bâtiment appelé l’« État-major général », situé sur la place du Palais. Cet édifice, qui abritait autrefois des bureaux ministériels, est actuellement en rénovation pour accueillir les collections d’art du XIXe au XXIe siècle du musée.

Coca-Cola chez les Russes
Selon un proche de Charles Saatchi, le collectionneur « se réjouit de jouer le jeu en prêtant une sélection d’œuvres ». Cette décision survient dans le sillage du vernissage de « USA Today », une exposition estampillée Saatchi qui a été présentée en octobre 2006 à la Royal Academy of Arts à Londres. Inaugurée le 24 octobre, cette exposition de cinquante-huit œuvres bénéficie du soutien financier des firmes Coca-Cola et UBS. Elle se tiendra jusqu’au 13 janvier dans les salles nouvellement restaurées des deuxième et troisième étages de l’État-major général. Pour l’occasion, Charles Saatchi a collaboré avec Dimitri Ozerkov, tout juste nommé conservateur d’art contemporain au musée russe. L’inauguration de « USA Today » marque le lancement du projet « 20/21 », un pari ambitieux visant à étoffer la présentation d’œuvres post-révolutionnaires dans les galeries de l’Ermitage. Le conseiller du projet n’est autre que Sir Norman Rosenthal, responsable des expositions à la Royal Academy. Par ailleurs, le musée a confirmé le prêt au printemps prochain par Saatchi de For the Love of God, le crâne en platine incrusté de diamants de Damien Hirst.

USA TODAY, NEW AMERICAN ART FROM THE SAATCHI GALLERY

Jusqu’au 13 janvier, Musée de l’Ermitage, Dvortsovaya Naberezhnaya 34, Saint-Pétersbourg, Russie,mardi-samedi 10h-18h, dim. jusqu’à 17h30, www.hermitagemuseum.org

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°269 du 16 novembre 2007, avec le titre suivant : Saatchi chez les tsars

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque