Mercredi 26 janvier 2022

Nomination

Romane Sarfati est nommée conseiller arts plastiques

Par Doriane Lacroix Tsarantanis · lejournaldesarts.fr

Le 6 juin 2012 - 248 mots

PARIS [06.06.12] – Romane Sarfati va occuper le poste de conseiller arts plastiques au sein du cabinet de la ministre de la culture et de la communication, Aurélie Filipetti.

L’équipe du cabinet ministériel d’Aurélie Filippetti s’étoffe progressivement. Romane Sarfati rejoint Laurence Engel, directrice de cabinet, et Marie Aubert, chef de cabinet, et prendra ainsi ses fonctions dans un environnement à dominante, pour le moment, féminine.

La nouvelle conseillère en arts plastiques est une ancienne élève de l’Institut d’études politiques de Paris et d’ESCP Europe, mais elle est également titulaire d’une maîtrise en histoire de l’art. Elle a débuté sa carrière en dirigeant la galerie Daniel Templon. A partir de 2002, elle occupe le poste de responsable du pôle internet et audiovisuel au Musée du quai Branly, avant d’assumer la direction du cabinet de l’adjointe au Maire de Paris, en tant que chargée du patrimoine. En 2006, elle est nommée directrice de la culture au conseil général de l’Essonne.

Romane Sarfati est également la fondatrice et la directrice de l'agence de production culturelle Uah^, dont la dénomination est issue de la combinaison des initiales de Urban Asian Home et d’un accent circonflexe qui évoque le toit d’une maison asiatique. L’ensemble est spécialisé dans le design asiatique et comprend une épicerie, une boutique d’objets, ainsi qu’une galerie et une librairie.

Ses attributions exactes n’ont pas encore été publiées. Son prédécesseur, Mark Alizart avait en charge, outre les arts plastiques, la mode, le design, les métiers d’art et les patrimoines immatériels.

Légende photo

Logo du Ministère de la Culture et de la Communication - source culturecommunication.gouv.fr

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque