Vendredi 28 février 2020

Musée

Rénové, le musée Jean-Jacques Henner rouvrira ses portes le 21 mai prochain

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 3 mars 2016 - 347 mots

PARIS

PARIS [03.03.16] – Après deux phases de travaux, le Musée national Jean-Jacques Henner accueillera à nouveau le public à partir du 21 mai. Les nouveaux aménagements et l’accrochage illustrent à travers 300 peintures et objets la vie de Jean-Jacques Henner, peintre du XIXe siècle, artiste témoin et acteur de son temps.

Le musée national Jean-Jacques Henner rénové rouvrira au public le 21 mai prochain, à l’occasion de la Nuit européenne des musées. Cette seconde phase de travaux du musée, entreprise par le ministère de la Culture, concernait notamment la mise en conformité et l’accessibilité de l’ensemble des espaces et la création de réserves. D’un montant de 1,74 million d’euros, ces travaux ont été réalisés de 2014 à 2016, en complément d’une première campagne de réhabilitation menée de 2008 à 2009.

Sur plus de 600 m2 et quatre niveaux, la nouvelle muséographie, conçue par Hubert Le Gall, propose quelque 300 peintures et dessins (issus d’une collection de près de 2 300 oeuvres). L’accrochage illustre la vie et le parcours artistique du peintre Jean-Jacques Henner (1829-1905), dont la carrière officielle a été couverte d’honneurs, malgré les distances qu’il prenait avec les standards de l’Académie.

Situé au cœur de la plaine Monceau, l’hôtel particulier qui abrite le musée a été bâti par l’architecte Nicolas Félix Escalier (1843-1920) au numéro 43 de l’avenue de Villiers. Habité par le peintre Guillaume Dubufe (1853-1909) puis acquis en 1921 par Marie Henner, nièce du peintre Jean-Jacques Henner, ce n’est qu’en 1923 qu’il est devenu un musée national dédié à l’artiste.

Tandis que l’accrochage des premier et troisième étages développe deux grands thèmes - la carrière d’un artiste officiel et son travail, le deuxième étage sera consacré aux expositions thématiques et temporaires. Le Salon néo-renaissance et le jardin d’hiver du rez-de-chaussée, entièrement réhabilités, seront dédiés à la programmation culturelle (concerts, spectacles, conférences). L’atelier qui surmonte le jardin d’hiver accueillera quant à lui un artiste en résidence dès septembre 2016, dans le cadre d’un partenariat avec l’école des beaux-arts. Son travail fera l’objet d’une exposition au musée à la fin de sa résidence en juin 2017.

Légende photo

Jean-Jacques Henner, Hérodiade, vers 1887, huile sur carton collé sur toile, 109 x 68,5 cm. © RMN-Grand Palais / Franck Raux - Courtesy Musée national Jean-Jacques Henner

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque