Samedi 14 décembre 2019

Musée

Nicolas Sarkozy inaugure le Musée de la Grande Guerre à Meaux

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 novembre 2011 - 413 mots

MEAUX

MEAUX (SEINE-ET-MARNE) [11.11.11] - Le Musée de la Grande Guerre de Meaux ouvre ses portes le 11 novembre 2011, à l’occasion du 93e anniversaire de l’Armistice de 1918. La cérémonie d’inauguration a lieu en présence de Nicolas Sarkozy et de Jean-François Copé, qui a impulsé le projet en 2005. Le musée est ouvert gratuitement au public tout le week-end et la visite de l’exposition permanente est accompagnée par des concerts de musique évoquant la 1ère guerre mondiale.

A l’occasion des commémorations du 11 novembre, Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé, président de la communauté d’agglomération du Pays de Meaux, inaugurent le Musée de la Grande Guerre à Meaux. Pour fêter cette ouverture, l’institution propose 3 jours d’entrée gratuite et accompagne la visite de concerts de musique classique. Les 12 instrumentistes de l’Ensemble Calliopée interprètent des œuvres de Claude Debussy, Maurice Ravel ou Gabriel Fauré, faisant référence à la guerre de 1914-1918.

Construit par l’architecte français Christophe Lab, le Musée de la Grande Guerre accueille l’importante collection de Jean-Pierre Verney, spécialiste de la Première guerre mondiale : 50 000 pièces qu’il a vendues à la communauté d’agglomération du Pays de Meaux pour 600 000 euros en 2005. A cette époque, le collectionneur, ayant essuyé plusieurs refus de la part des musées français, pensait vendre l’ensemble des objets à l’étranger. Mais Jean-François Copé, maire de Meaux, a donné l’impulsion pour les acheter et les présenter dans un nouveau musée, élevé à l’endroit symbolique de la bataille de la Marne, à côté de la statue La Liberté éplorée offerte par les Américains aux Français.

Le conseil scientifique du musée, constitué autour de l’historien Marc Ferro, a conçu un double projet muséographique sur les 3000 m2 d’exposition permanente. Le visiteur peut choisir entre un parcours chronologique et un autre thématique. Le premier s’articule autour de la reconstitution d’un champ de bataille et retrace les évolutions en matière d’armement, d’aviation et d’habillement sur les quatre années du conflit. Le second évoque la vie quotidienne sous la guerre, au front ou à l’arrière. Les objets exposés sont donc plus éclectiques : réchauds, lettres, cartes à jouer, mobilier d’hôpital ou jouets d’enfants.

D’un coût total de 28 millions d’euros, le projet a été financé à 50 % par la communauté d’agglomération du Pays de Meaux, la Région, le Département et l’Etat. Plus d’une vingtaine de mécènes ont également participé. Comptant sur un tourisme militaire en plein essor, (6 millions de visiteurs par an selon Les Echos), le musée espère accueillir 80 000 à 100 000 visiteurs par an.

Légende photos

Uniforme militaire de la Première guerre mondiale, Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux - © photo Graebling - 2007 - Licence CC BY-SA 3.0

Logo du Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux. www.museedelagrandeguerre.eu

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque