Dimanche 23 septembre 2018

Musée

Musée national de Rio : encore des foyers d'incendie

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 6 septembre 2018 - 298 mots

RIO DE JANEIRO / BRÉSIL

Trois jours après l'incendie qui a ravagé le Musée national de Rio de Janeiro, une douzaine de pompiers brésiliens étaient toujours mobilisés mercredi, tentant d'éteindre les derniers foyers pour permettre aux experts d'entrer dans l'édifice.

Musée national de Rio de Janeiro
Le Musée national de Rio de Janeiro en 2011

"Il y a toujours des foyers d'incendie", a confirmé un porte-parole du musée à l'AFP. Il a affirmé par ailleurs que les "restes d'un crâne et d'une météorite" avaient été retrouvés et retirés des lieux pour être analysés.

Pour savoir plus précisément ce qui a subsisté des quelque 20 millions de pièces de valeur que recelait l'ancien palais impérial, "il faut encore attendre que les experts puissent entrer dans le musée pour les retirer", a ajouté le porte-parole. Mais avant cela, les pompiers doivent éteindre les derniers foyers, tandis que la police mène sa propre expertise pour tenter de déterminer les causes de l'incendie, toujours pas élucidées.

Des policiers ont commencé mercredi à scanner la façade pour tenter de réaliser une maquette en 3D qui pourrait permettre de mieux comprendre les origines du désastre. Les principales hypothèses citées par la presse locale sont un court-circuit ou un lampion volant qui serait tombé sur le toit.

La directrice-adjointe du musée, Cristiana Serejo, a indiqué mercredi qu'une équipe de muséologues et d'archéologues étudiait la marche à suivre pour retrouver des objets au milieu des décombres. "Ce sera un travail très minutieux, comme sur un site archéologique", a-t-elle déclaré. 

La plupart des spécialistes ont qualifié cet incendie de "tragédie annoncée", pointant du doigt la négligence des pouvoirs publics et le manque de fonds alloués à la maintenance de l'édifice.

En juin, lors des commémorations du bicentenaire du musée, aucun ministre n'était présent. La dernière visite présidentielle date de 60 ans : en 1958, Juscelino Kubitschek avait gratifié de sa présence l'ancienne demeure des empereurs du Brésil.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque