Mercredi 11 décembre 2019

L’Institut d’Égypte part en fumée

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 4 janvier 2012 - 93 mots

LE CAIRE - L’Institut d’Égypte, au Caire, a pris feu, le 17 décembre 2011, en marge d’affrontements entre manifestants antigouvernementaux et forces de l’ordre.

La bibliothèque, fondée en 1798 par Napoléon Bonaparte durant la campagne d’Égypte, conservait 200 000 archives et manuscrits dont la plupart ont brûlé. Huit volumes de la première édition de La Description de l’Égypte ont notamment disparu. Le ministre de la culture et de la communication, Frédéric Mitterrand, s’est dit prêt à apporter une aide scientifique aux autorités égyptiennes, en mobilisant les experts de la Bibliothèque nationale de France.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°360 du 6 janvier 2012, avec le titre suivant : L’Institut d’Égypte part en fumée

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque