Les revenus de la Couronne

Bilan financier des palais de la reine d’Angleterre

Par Martin Bailey · Le Journal des Arts

Le 1 octobre 1995

Les comptes de gestion, pour l’année 1994, des palais historiques appartenant à la reine d’Angleterre ont été dévoilés cet été. Pour la première fois, le rapport concernant les palais occupés par la Reine est publié.

LONDRES - Cinq propriétés de la Reine – où elle ne réside jamais – sont administrées par l’Agence des palais royaux historiques : Hampton Court, la Tour de Londres, le palais de Kensington, Whitehall et le palais de Kew. Le rapport financier sur la gestion de ces palais indique que leur revenu global a atteint 26 millions de livres1 en 1994. Les frais d’entretien des cinq palais, qui accueillent chaque année 3,2 millions de visiteurs, se sont élevés à 31,1 millions de livres. Le déficit de 5,1 millions de livres a été couvert par les subventions accordées par le National Heritage.

D’autre part, les 2 millions de visiteurs annuels des palais où réside la Reine – Buckingham Palace, le château de Windsor et le palais de Holyroodhouse à Édimbourg – ont produit, toujours en 1994, 15 millions de livres de recettes. Après déduction des frais, les bénéfices se montent à 6,3 millions de livres. 4,4 millions de livres ont été affectés à la restauration du palais de Windsor, ravagé par un incendie. Le restant a été alloué à l’entretien et à la restauration des collections royales.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°18 du 1 octobre 1995, avec le titre suivant : Les revenus de la Couronne

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque