Mercredi 12 décembre 2018

Les cent ans du Stedelijk Museum

Trois expositions commémoratives à Amsterdam

Le Journal des Arts

Le 1 octobre 1995 - 277 mots

Grâce à la constance de sa politique d’acquisition, le Stedelijk Museum a su se constituer une des plus importantes collections d’art moderne au monde. Trois expositions rappellent le rôle essentiel qu’a joué le musée d’Amsterdam dans la propagation de l’art contemporain.

AMSTERDAM - Dès 1911-1912, le Stedelijk Museum ouvrait ses portes à des artistes comme Braque et Picasso. À partir des an­nées vingt, des expositions consacrées à l’Avant-garde russe et à l’Expressionnisme allemand, ainsi que plusieurs rétrospectives mémorables – "Edward Munch" (1937), "Cent ans d’art français" (1938)… –, consacrent l’importance culturelle et l’ouverture internationale du musée amstelodamois.

Après la guerre, Willem Sandberg (directeur de 1945 à 1962) constitue un ensemble important d’œuvres de l’Avant-garde russe, du mouvement De Stijl et du groupe Cobra. Son successeur, Edy de Wilde (1963-1985), organise en 1964 une grande exposition sur le Pop art américain, contribuant ainsi à son essor. En 1969, Wim Beeren (1985-1993) monte une importante exposition sur l’Arte povera et l’Art conceptuel. Et l’actuel directeur, Rudi Fuchs, a su inventer une formule originale et efficace qui permet d’exposer de manière semi-permanente les collections du musée tout en la confrontant à des œuvres contemporaines.

Jusqu’au 29 octobre, trois expositions commémorent ce centenaire riche en événements. "Good, Modern Work" montre les toiles de la collection Regnault (Chagall, Severini, Picasso, Redon, Kandinsky, de Chirico, etc...) acquise en 1953 par le Stedelijk ; "Wild Walls" confronte les perspectives et les contrastes qui caractérisent les créations contemporaines des jeunes artistes européens, et "Stedelijk Museum – 100 ans de typographie" retrace l’histoire du musée à travers une sélection d’affiches, de catalogues et de photographies. En complément, Rudi Fuchs propose une sélection d’œuvres de son choix.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°18 du 1 octobre 1995, avec le titre suivant : Les cent ans du Stedelijk Museum

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque