Mercredi 21 février 2018

Extension

Le Musée Pouchkine va faire peau neuve

Le Journal des Arts

Le 1 août 2007

Le gouvernement russe va allouer plus de 300”¯millions d’euros au musée moscovite pour une importante campagne de rénovation. La première depuis la création de l’institution en 1912

MOSCOU - Le Musée des beaux-arts Pouchkine à Moscou a annoncé son intention d’investir 380 millions d’euros dans un projet de rénovation et d’extension, auquel s’ajoute la construction de nouvelles réserves pour un budget de 280 millions d’euros. La campagne de restauration débutera en 2009 et devrait s’achever en 2012, à temps pour les célébrations du 100e anniversaire du musée. L’établissement entend rester ouvert pendant les travaux pour accueillir le public. « Le bâtiment principal du musée nécessite une révision majeure, mais nous avons prévenu les architectes qu’il était hors de question que le musée ferme ses portes et [avons demandé à ce] que les rénovations [soient] segmentées », explique Irina Antonova, directrice de l’institution depuis presque cinquante ans. Aujourd’hui âgée de 85 ans, elle met en exergue les sérieux problèmes structurels dans les fondations du bâtiment, ainsi que les fissures dans les murs, la défaillance du système électrique et de la plomberie, les fuites provenant du toit et l’absence de climatisation.

Conservation dernier cri
Le Musée Pouchkine espère réunir les fonds nécessaires à ce programme en cédant à un investisseur privé un ensemble d’appartements d’une surface totalisant 8 000 mètres carrés, un lot récemment vendu pour environ 47 millions d’euros. Le gouvernement russe devrait assurer le reste du financement, soit environ 333 millions d’euros. Cet important réaménagement devrait être confié à un éminent architecte occidental. Les médias russes avancent déjà le nom du Britannique Sir Norman Foster. Ce dernier travaille actuellement sur de grands projets en Russie et le Musée Pouchkine lui a notamment consacré une exposition en 2006. Point d’orgue de cet agrandissement, un nouveau bâtiment de 17 000 mètres carrés, qui doit abriter les réserves du musée (soit 500 000 pièces), ainsi qu’un centre de conservation dernier cri situé dans un quartier historique propriété de la ville – au total, le gouvernement moscovite aura donné onze bâtiments au musée. Ce nouvel édifice constitue la dernière étape d’un ambitieux programme d’expansion entrepris depuis plusieurs années. Le Musée des collections privées, une branche du Musée Pouchkine, a ouvert ses portes en 2005. En août 2006, le Musée Pouchkine a inauguré sa galerie d’art européen et américain des XIXe et XXe siècles, laquelle lui a permis de doubler sa surface d’exposition.

Un musée bientôt centenaire

Le Musée Pouchkine a été fondé par l’historien de l’art moscovite Ivan Tsvetaev et financé par le millionnaire Yury Nechaev-Maltsev. Il a ouvert ses portes en 1912, mais la plupart des 9 000 pièces de la collection étaient, à l’époque, des copies de statues antiques. Les premières œuvres originales ont été acquises en 1918, lorsque le nouveau gouvernement soviétique a déménagé la capitale russe à Moscou, fournissant au Musée Pouchkine des milliers de tableaux provenant du Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg. Aujourd’hui, la collection est dominée par des tableaux impressionnistes et postimpressionnistes, mais comprend également des œuvres signées Auguste Renoir, Edgar Degas, Henri Matisse, Marc Chagall ou Vassili Kandinsky. La collection du Musée Pouchkine s’est aussi considérablement étoffée avec les œuvres saisies en Allemagne par l’armée soviétique lors de la Seconde Guerre mondiale. Irina Antonova précise qu’il n’y a aucun projet de restitution de ces œuvres à l’Allemagne.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°261 du 8 juin 2007, avec le titre suivant : Le Musée Pouchkine va faire peau neuve

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque