Dimanche 16 février 2020

Musée

Le musée archéologique de Mariana en Corse ouvrira en juin 2020

Par Jinane Dolbec · lejournaldesarts.fr

Le 22 janvier 2020 - 404 mots

LUCCIANA / CORSE

L’inauguration, retardée pour des problèmes techniques, aura lieu pendant les Journées nationales de l’Archéologie.

Chantier du futur musée archéologique de Mariana réalisé par l'architecte Pierre-Louis Faloci © Photo Lionel Roux
Chantier du futur musée archéologique de Mariana réalisé par l'architecte Pierre-Louis Faloci
© Photo Lionel Roux

Le musée archéologique de Mariana - Prince Rainier III de Monaco, situé dans la commune de Lucciana (Corse), a annoncé que son inauguration aurait lieu le week-end du 19 au 21 juin, à l’occasion des Journées Nationales de l’Archéologie. Le projet, lancé en 2012, a mobilisé un budget total de 9 millions d’euros, financé par la commune de Lucciana, la collectivité de Corse et l’Etat. 

 « Tous les archéologues investis en Corse contribueront à ce week-end exceptionnel », a déclaré la directrice du musée, Ophélie de Peretti. Elle précise que de nombreuses attractions seront au rendez-vous, dont « un village de l’archéologie doté d’une vingtaine de stands (expositions, ateliers, archéologie expérimentale), des visites guidées du site archéologique et la découverte du parcours permanent du musée »
 
L’ouverture du musée, qui était prévue pour l’automne 2019, avait été repoussée en raison de problèmes logistiques et muséographiques. La Direction régionale des affaires culturelles de la Corse avait en effet recommandé l’agrandissement de l’aire de stationnement du musée réservée aux cars, ce qui a mené à la délocalisation d’une partie du parking et à l’édification d’une nouvelle structure à proximité du bâtiment.

De plus, certaines pièces maitresses du musée étaient indisponibles, en l’occurrence des objets découverts sur le site de Mariana en 2017 par l’Institut national des recherches archéologiques (Inrap), dans un sanctuaire consacré au dieu indo-iranien Mithra, dont le culte se diffusa en Rome antique aux IIe et IIIe siècles de notre ère. 

La collectivité de Corse attendait donc que l’Inrap ait terminé ses analyses, afin que le musée puisse devenir le propriétaire officiel de ces objets. Le temple en question est l’un des rares mithraea exhumés en France, et le premier découvert en Corse.

Le musée de Mariana, créé juridiquement en 2012 et labellisé Musée de France, exposera les découvertes archéologiques réalisées sur l’ancienne colonie romaine, devenue complexe chrétien au VIe siècle et mis sous la gestion de Pise au XIe siècle. Les collections, qui s’étendent de 1500 av. J.-C. au XIVe siècle, comptent plus de 8 000 objets dont des bijoux, des céramiques, des pièces en verre et des mosaïques. 

L’édifice qui accueillera ces collections a été construit par l’agence française FALOCI, sélectionnée à l’issu d’un concours d’architecture lancé en 2012. Il est divisé en deux bâtiments, le premier dédié à la conservation et à la recherche, et le deuxième aux espaces d’exposition.  

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque