Mercredi 19 janvier 2022

Monument

Le monument à Mary Wollstonecraft ne fait pas l’unanimité

Par Lorraine Lebrun · Le Journal des Arts

Le 25 novembre 2020 - 58 mots

Londres. Pour la presse britannique, la statue de la philosophe et féministe britannique est une « occasion manquée ».

Ses détracteurs critiquent sa non-ressemblance et surtout sa nudité, rarement employée pour ses équivalents masculins. L’artiste auteur de la commande, Maggi Hambling, a justifié son choix, expliquant que cette figure générique représentait toutes les femmes et que des vêtements l’auraient « restreinte ».

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°556 du 27 novembre 2020, avec le titre suivant : Le monument à Mary Wollstonecraft ne fait pas l’unanimité

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque