Dimanche 24 janvier 2021

Archéologie

À la recherche de la tombe secrète de Néfertiti

Par Julien Tribut · Le Journal des Arts

Le 12 novembre 2015 - 194 mots

LE CAIRE - Le probable attentat qui a provoqué le crash de l’Airbus russe dans le Sinaï, 20 minutes après son décollage de la station touristique de Charm el-Cheikh, et qui a causé la mort de 224 personnes, ne va pas améliorer la grave crise touristique que subit l’Égypte dans la vallée du Nil.

Le gouvernement du maréchal Sissi tente depuis quelque temps d’allumer des contre-feux en multipliant les annonces relativement aux recherches archéologiques, un domaine qui fait toujours autant rêver l’Occident. Une équipe internationale d’experts s’est constituée pour réaliser des analyses thermographiques sur les pyramides de Gizeh afin d’en percer les « secrets ». Le ministre des Antiquités a annoncé le 6 novembre que les premières analyses sur le tombeau de Toutankhamon, situé dans la Vallée des Rois à Louxor (dans le Sud), pourraient laisser penser qu’il existe une chambre secrète. S’agirait-il de la tombe de Néfertiti, l’épouse principale du pharaon Akhenaton, père de Toutânkhamon ? Un archéologue britannique soutient en effet qu’une princesse ou une reine reposerait aussi dans le tombeau. La momie de Néfertiti n’a jamais été découverte, soulevant toutes les passions et donnant lieu
à toutes les spéculations.

(avec AFP)

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°445 du 13 novembre 2015, avec le titre suivant : À la recherche de la tombe secrète de Néfertiti

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque