Samedi 7 décembre 2019

Patrimoine immatériel

La candidature de la porcelaine de Limoges au patrimoine de l’Unesco une nouvelle fois reportée

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 28 novembre 2011 - 323 mots

LIMOGES [28.11.11] - Alors qu’il devait être examiné en vue de son inscription au patrimoine immatériel de l’Unesco, le dossier de la porcelaine de Limoges a finalement été retiré. Une question de procédure serait officiellement à l’origine de ce retrait « momentané » décidé par la ville de Limoges. Mais, selon le directeur général des services de Limoges, l’absence d’un ambassadeur de France à l’Unesco aurait également eu une incidence sur ce retrait conseillé par l’Etat.

Entre le 22 et le 29 novembre 2011, l’Unesco était chargée de sélectionner les nouveaux inscrits au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. La porcelaine de Limoges figurait parmi les quarante-neuf candidatures internationales à examiner jusqu’à ce que son dossier soit finalement retiré. Ce retrait « momentané » a été révélé le 23 novembre 2011 par l’AFP, qui avait alors précisé qu’il était imputable à un problème procédural. L’Unesco aurait demandé un complément d’information, qui ne lui serait pas parvenu dans les temps. Toutefois, la députée de Haute-Vienne et première adjointe au maire de Limoges, Monique Boulestin, avait assuré que « le dossier restait en cours d’instruction et que la ville continuerait à le porter ».

Le 25 novembre 2011, Eric Martin, le directeur général des services de Limoges, a confirmé que la complexité du complément d’information demandé par l’Unesco était l’une des causes du retrait du dossier. D’après lui, l’Unesco se serait enquis d’un rapport « impliquant des dimensions anthropologiques, psychologiques et sociologiques », à quelques jours seulement de la réunion finale. Face à l’impossibilité de répondre à cette demande dans le délai imparti, la ville aurait « accepté » sur les « conseils de l’Etat » de retirer sa candidature. Mais, selon Eric Martin, « l’absence d’ambassadeur de France à l’Unesco depuis le départ de Rama Yade en juin dernier » a également nui au dossier.

Pour la troisième fois consécutive, la porcelaine de Limoges devrait représenter sa candidature dès 2012. En 2010, celle-ci avait été écartée en raison du trop grand nombre de candidatures françaises.

Légende photo

Pot à chocolat en porcelaine de Limoges - © photo PetitPoulailler - 2008 - Licence CC BY 2.0

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque