Vendredi 19 octobre 2018

Politique

Ile de la Cité, un rapport très attendu

Par Margot Boutges · Le Journal des Arts

Le 3 janvier 2017 - 598 mots

Pour pallier le constat d’un lieu peu convivial, la mission d’étude et d’orientation repense le cœur de Paris avec des propositions d’envergure.

PARIS - Une Île de la Cité « en dépérissement. » Le rapport de la mission d’étude et d’orientation sur le développement de l’Île de la Cité, que l’architecte-urbaniste Dominique Perrault et le président du Centre des monuments nationaux (CMN) Philippe Bélaval ont remis le 16 décembre au président de la République et à la maire de Paris, brosse le portrait d’un lieu déserté par les Parisiens (baisse de la population résidente, abandon des zones administratives en soirée, manque de commerce de proximité…). En dépit de l’hyper-fréquentation de la cathédrale Notre-Dame (13 à 14 millions de visiteurs par an) et de l’attrait de la Sainte-Chapelle et de la Conciergerie, le site n’est pas optimisé pour les touristes : ses infrastructures d’accueil sont insuffisantes ou en mauvais état. Le diagnostic ne surprendra guère et les propositions concrètes d’un nouveau projet urbain pour l’île étaient très attendues à l’heure d’une reconfiguration importante. Plusieurs institutions publiques – qui constituent aujourd’hui un ensemble géographique solidaire – doivent déménager, à l’instar du tribunal de grande instance et de la direction de la police judiciaire, qui s’installent aux Batignolles en 2017. L’avenir de l’Hôtel-Dieu, fleuron architectural de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) qui prépare sa restructuration, est quant à lui en suspens. Parmi les nombreuses propositions, cinq ne manqueront pas de faire débat.

Réserver aux piétons les quais Sud de l’île
Les quais Sud de l’île seraient transformés en une promenade piétonne, en supprimant notamment la circulation automobile sur le pont de l’Archevêché et en édifiant un débarcadère face au quai de Montebello, pour permettre l’accès à Notre-Dame en bateau. Pour animer le bras Sud de la Seine, la mission suggère l’installation de plates-formes flottantes pour accueillir cafés, ateliers et activités diverses.

Construire des espaces d’accueil souterrain
Le parking de stationnement situé sous le parvis de Notre-Dame serait supprimé, pour être remplacé par un espace destiné aux touristes qui abriterait notamment des vestiaires, des sanitaires et un centre d’interprétation. Cet espace ferait la jonction entre la cathédrale, la crypte archéologique, l’Hôtel-Dieu, la station de métro et le nouveau débarcadère. C’est le même type de galerie souterraine reliant monuments et transports qui pourrait être édifié sous la rue de Lutèce, artère piétonne qui relie le Palais de justice à l’Hôtel-Dieu.

Construire des espaces d’accueil en surface
La mission préconise que l’aile Sud de l’Hôtel-Dieu devienne un « pôle d’accueil, de service et d’exposition », susceptible, entre autres, de présenter les collections de l’AP-HP, inaccessibles depuis la fermeture du musée de l’AP-HP en 2012. Au sein du Palais de justice, le Centre des monuments nationaux (CMN) pourrait se voir attribuer les espaces bientôt vacants de la cour du May et de la galerie marchande pour construire un parcours unifié entre la Sainte-Chapelle et la Conciergerie qui se visitent aujourd’hui séparément.

Couvrir les cours des bâtiments
La mission propose de créer environ 100 000 nouveaux mètres carrés sur l’Île de la Cité. Elle exclut d’édifier de nouveaux bâtiments ou de construire en hauteur, mais propose qu’un grand nombre de cours de bâtiments, qui font souvent office de parkings, soient dotés d’une couverture en verre. Elle propose par exemple la création d’une rotonde dans la cour du 19 août afin de rassembler différentes entités de la préfecture de Police sous un même toit. Couvertes, les cours de l’Hôtel-Dieu pourraient quant à elle accueillir des logements.

Mettre sous verre les marchés
La mission propose d’édifier une serre pour abriter les vétustes Marchés aux fleurs et aux oiseaux.

Légende photo

Projet proposé par la mission Ile de la Cité. © DPA/Aéro-Photo/Roger Viollet/Alastair Philip Wiper.

En savoir plus
Consulter la fiche biographique de Dominique Perrault

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°470 du 6 janvier 2017, avec le titre suivant : Ile de la Cité, un rapport très attendu

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque