Mardi 10 décembre 2019

Archéologie

Les Journées de l’archéologie se rapprochent toujours plus du public

Par Jérémie Glaize · lejournaldesarts.fr

Le 15 juin 2018 - 482 mots

PARIS

La 9e édition des JNA débute vendredi 15 juin et accueille le public sur plus de 600 lieux afin de leur faire mieux connaître l’archéologie.

La crypte archéologique du parvis de Notre-Dame
La crypte archéologique du parvis de Notre-Dame

L’édition 2018 des Journées nationales de l’archéologie (JNA) se déroule ce week-end du vendredi 15 au dimanche 17 juin. Disséminées à travers tout le territoire dans plus de 600 lieux, les 1 300 manifestations de ces JNA offrent au public une grande proximité avec les différentes activités offertes. 

Une multitude d’événements originaux et variés sont organisés pour présenter la richesse et la diversité du patrimoine archéologique, mais aussi pour faire découvrir l’archéologie aux visiteurs en rencontrant des professionnels du domaine, archéologues et chercheurs. Des ateliers, des conférences, des projections ou des spectacles sont proposés aux visiteurs qui peuvent facilement les répertorier et les localiser sur cette carte interactive.

Le public a ainsi accès à des lieux insolites : des monuments ou des musées, comme par exemple une visite guidée et gratuite de la Crypte archéologique de l’île de la Cité à Paris. Il peut visiter gratuitement des chantiers de fouilles habituellement fermés, comme sur le site de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, où il peut rencontrer l’équipe en charge du chantier et assister, samedi et dimanche, à des spectacles de lutte, de pugilat et de gladiature. 

Il peut aussi aller à la rencontrer des archéologues et des chercheurs : au sein de l’un des douze « Villages de l’archéologie », lieux de découvertes et d’activités, des professionnels sont présents. Petits et grands pourront aller à leurs rencontres, pour échanger avec eux et participer à des animations ludiques et pédagogiques.

Les archéologues en herbe ne sont d’ailleurs pas oubliés durant ces trois jours : la journée du vendredi est consacrée aux groupes scolaires et de nombreuses activités accueillent les enfants tout au long du week-end, comme au ministère des Outre-mer, à Paris, qui accueille pour la première fois un « Village de l’archéologie », consacré aux fouilles archéologiques ultra-marines. Les plus jeunes peuvent participer à un atelier sur la céramique ou découvrir une exposition photos sur l’archéologie des douze départements et régions d’Outre-mer.

En région, de multiples initiatives sont également proposées : à Marseille, le Muséum d’histoire naturelle ouvre gratuitement ses expositions permanentes. À Lyon, sur la colline de la Fourvière, le public est invité à entrer dans la peau de l’archéologue à travers plus d’une trentaine d’ateliers et de jeux ; à Saint-Malo, les visiteurs peuvent effectuer une plongée virtuelle et découvrir l’épave du Fetlar, naufragé en 1919 au large de la baie.

Opérateur culturel créé en 2002, l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) a pour mission première la prévention et l’intervention sur les chantiers qui révèlent une valeur archéologique. Sous l’égide du ministère de la Culture, il coordonne depuis 2010 les Journées nationales de l’archéologie afin de promouvoir la richesse et la diversité du patrimoine archéologique français, un domaine pour lequel l’intérêt du public ne cesse de progresser.
 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque