Mercredi 26 janvier 2022

Nomination - Musée

Françoise Adamsbaum prend la tête du MIAM

Par Lorraine Lebrun · Le Journal des Arts

Le 25 novembre 2020 - 170 mots

SÈTE

Elle devient directrice du Musée international des arts modestes (MIAM) après en avoir été vice-présidente pendant plus de 10 ans.

Françoise Adamsbaum. © Miam Sète
Françoise Adamsbaum.
© Miam Sète

Elle succède à l’artiste Hervé Di Rosa (*) qui théorisa le concept d’arts modestes et créa les lieux aux côtés de Bernard Belluc, il y a tout juste 20 ans. À leurs côtés, elle œuvre dès les années 1990 pour la reconnaissance de cet art singulier fait de « productions oubliées, marginalisées, occultées et en périphérie de la création ». Elle est également fondatrice de la marque de montres d’artistes LITO en 1988 et cofondatrice de la galerie Keza-Paris en 2008.
 

ERRATUM 27 Novembre 2020

Contrairement à ce qui est annoncé dans l’article, Françoise Adamsbaum ne remplace pas Hervé di Rosa à la direction du MIAM. Ce dernier est et reste président du MIAM – Association des Arts Modestes. 

Le poste de directeur, auquel Françoise Adamsbaum est nommée, était quant à lui vacant depuis plusieurs années, et ses missions étaient de fait remplies par Hervé di Rosa et le Conseil d’administration. 

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°556 du 27 novembre 2020, avec le titre suivant : Françoise Adamsbaum prend la tête du MIAM

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque