Mardi 11 décembre 2018

Invalides

Face à l’Histoire

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 4 octobre 2007 - 540 mots

Au Musée de l’armée, un département est consacré aux deux conflits mondiaux.

PARIS - Dans le cadre de l’opération « ATHENA », vaste programme de rénovation du Musée de l’armée, à Paris, lancé en 2000 (lire le JdA no 178, 10 octobre 2003, p. 13), les espaces permanents du département des deux guerres mondiales sont aujourd’hui en voie d’achèvement. Outre une modernisation en profondeur de la muséographie, les travaux ont dégagé 1 000 m2 supplémentaires destinés aux salles d’exposition. Ce gain de place permet au musée d’évoquer l’histoire militaire de la IIIe République, de 1871 à 1939 – auparavant, le parcours se résumait strictement à l’histoire des deux guerres mondiales. Les salles consacrées à la Seconde Guerre mondiale, au général de Gaulle et à la France libre et combattante (déjà inaugurées le 18 juin 2000 puis fermées l’année dernière) ont, pour leur part, fait l’objet de quelques modifications scénographiques, notamment en vue de l’ouverture prochaine de l’« Historial Charles-de-Gaulle ». Situé sous la cour de la Valeur de l’Hôtel national des Invalides, le futur espace s’organisera autour d’un auditorium diffusant un film sur la vie du général et entouré de salles d’exposition, le tout sur près de 2 500 m2.

Bâtons de maréchal
Le nouveau parcours « 1871-1939 » s’affirme avant tout didactique : des cartes et cartels explicatifs multilingues, des photographies, des affiches et objets personnels trouvés dans les tranchées, des plans-reliefs illustrant les batailles de Verdun et de la Somme (1916), une maquette en mouvement avec projection au sol retraçant les déplacements militaires et une quinzaine de documents audiovisuels créent un ensemble dynamique, soumis à des éclairages variables.

Les amateurs du fait militaire seront comblés face à la grande diversité d’armes présentée : pistolets, fusils, mitrailleuses, mais aussi pièces d’artillerie prestigieuse à l’image des trois bâtons de maréchal du maréchal Foch et de l’Épée d’honneur que lui avait offerte la Ville de Paris. Sans oublier les nombreux uniformes français et étrangers qui jalonnent le parcours et des pièces emblématiques du musée comme le canon de 75, modèle 1897, et le Taxi Renault G7 dit « taxi de la Marne », présentés naguère dans la cour d’honneur des Invalides et spécialement restaurés pour l’occasion.
Ces témoignages des deux grands conflits mondiaux du XXe siècle sont toujours placés en regard d’archives documentaires permettant de restituer leur dimension historique et politique. Presque achevé, le nouveau parcours doit encore accueillir un cabinet sur la libération des camps et un petit espace dédié aux expositions temporaires.

En modernisant ses volumes et en intégrant de nouvelles problématiques, le Musée de l’armée entend passer du statut de musée d’objets à celui de musée d’histoire. Il faut ainsi saluer la mise en exergue de sujets difficiles, tels l’Affaire Dreyfus, l’envoi massif au cours du premier conflit mondial de troupes « indigènes », les atrocités commises lors de la guerre des tranchées ou le sort des civils en général. On peut regretter toutefois que tous les tabous ne soient pas levés et que ne soit pas une seule fois fait allusion aux nombreux déserteurs fusillés « pour l’exemple » à la demande de leur hiérarchie, pour avoir refusé de prendre les armes. Là se situe peut-être aujourd’hui le vrai défi des musées historiques.

Les Deux Guerres mondiales

Musée de l’armée, Hôtel national des Invalides, 129, rue de Grenelle, 75007 Paris, tél. 01 44 42 38 77, www.invalides.org, tlj 10h-18h sauf le 1er lundi de chaque mois.

Les Deux Guerres mondiales

- Coût travaux : 7,5 millions d’euros - Maîtrise d’œuvre parcours 1871-1939 : cabinet d’architectes Frenak-Jullien-Gory-Morisseau - Surface d’exposition : 3 500 m2 (contre 2 300 m2 auparavant) - Nombre d’objets présentés : 1 000

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°265 du 21 septembre 2007, avec le titre suivant : Face à l’Histoire

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque