Jeudi 13 décembre 2018

Des musées italiens autonomes

Antonio Paolucci agit par décret

Le Journal des Arts

Le 1 février 1996 - 280 mots

La Pinacothèque de Brera, le Musée des Offices, la Galerie Borghèse et le Musée de Capodimonte bénéficieront bientôt d’une autonomie de gestion comparable aux Établissements publics administratifs du Louvre, d’Orsay ou de Versailles. Face aux lenteurs parlementaires qui retardaient la ratification de la loi, le ministre des Biens culturels, Antonio Paolucci, a choisi d’agir par décret.

ROME - Le projet de décret d’Antonio Paolucci en vue de "modifier radicalement le sort des quatre plus grands musées italiens" vient d’obtenir un avis favorable du Conseil d’État italien et devrait bientôt se concrétiser. Dès le début de son mandat, le ministre des Biens culturels avait affirmé son désir de mettre à l’heure européenne les musées italiens, et conçu un projet de loi, rapidement approuvé en conseil des ministres puis transmis au Sénat.

Mais pour remédier aux lenteurs parlementaires et aux risques de dissolution de la Chambre, Antonio Paolucci a préféré déposer un projet de décret ministériel – qui reprend en partie les dispositions de la loi – pour octroyer le statut de "surintendance en propre" à la Pinacothèque de Brera à Milan, au Musée des Offices à Florence, à la Galerie Borghèse à Rome et au Musée de Capodimonte à Naples.

Cette modernisation, attendue de longue date, prévoit un nouveau statut juridique pour les directeurs des quatre institutions – ils n’étaient jusqu’ici que de simples fonctionnaires dépendant des surintendances –, ainsi que des responsabilités accrues confiées aux établissements en matière de conservation, de valorisation et d’enrichissement du patrimoine artistique. En outre, les quatre musées disposeront d’un comité de gestion chargé du financement des travaux, ainsi que de l’achat des biens, fournitures et prestations jugés utiles au fonctionnement de ces nouvelles "surintendances autonomes".

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°22 du 1 février 1996, avec le titre suivant : Des musées italiens autonomes

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque