Musée

Dernier baroud d’honneur pour la Neue Nationalgalerie de Berlin

Par Isabelle Spicer (Correspondante à Berlin) · Le Journal des Arts

Le 14 janvier 2015 - 208 mots

BERLIN / ALLEMAGNE

BERLIN - En raison d’importants travaux de rénovation, la Neue Nationalgalerie a fermé ses portes au public le 31 décembre.

Avant de les rouvrir six jours plus tard pour une série de huit concerts de Kraftwerk, précédemment présentés au MoMA de New York et, plus récemment, en novembre dernier, à la Fondation Louis Vuitton à Paris. Les fans de la première heure, mais aussi de jeunes « hipsters » et collectionneurs ont assisté à cette impressionnante mise en scène en 3D qui a toute sa place dans un musée. Ces concerts représentaient le bouquet final d’une série de manifestations programmées en guise d’« au revoir », telles que le « Festival of future nows », où l’on a pu découvrir les œuvres d’étudiants d’Olafur Eliasson, ou l’exposition de David Chipperfield, architecte en charge des rénovations. La Neue Nationalgalerie a aussi présenté l’exposition-plaidoyer pour le « musée du XXe siècle », laquelle a eu un effet inespéré puisque la création du nouveau musée a été approuvée quelques semaines plus tard.

La première année des travaux sera consacrée à l’élaboration des diagnostics, qui détermineront la durée et le coût des rénovations. Le bâtiment, créé par Mies van der Rohe en 1968, devrait rouvrir ses portes au plus tôt en 2019.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°427 du 16 janvier 2015, avec le titre suivant : Dernier baroud d’honneur pour la Neue Nationalgalerie de Berlin

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque