Mercredi 19 février 2020

Restauration - Art ancien

Début de la restauration de la Maison des Gladiateurs à Pompéi

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 13 janvier 2016 - 410 mots

POMPEI / ITALIE

POMPEI (ITALIE) [13.01.16] – Après l’effondrement de la Maison des Gladiateurs en novembre 2010, l’UNESCO avait lancé un cri d’alarme concernant l’état inquiétant du site antique. Aujourd’hui l’édifice va enfin bénéficier d’une restauration.

Les travaux de restauration de la Schola Armaturarum Juventus Pompeiani, aussi appelée Maison des Gladiateurs, viennent de débuter à Pompéi, relate l’agence de presse ANSA. Cet ensemble architectural unique situé sur la Via dell’Abbondanza s’était effondré le 6 novembre 2010, et avait provoqué l’indignation internationale en révélant l’état de décrépitude du site antique.

Le budget de départ de cette intervention s’élève à 80 000 euros, laquelle consiste à réaliser un couvrement adéquat et une protection pour les murs ornés de fresques originales. Il s’agit des parties de murs ayant résisté au tremblement de terre de 1943, et qui ont été complétées dans les années cinquante par une reconstitution en béton de la partie supérieure des parois et du plafond. Considérée aujourd’hui comme une mauvaise intervention de restauration, elle avait été pointée du doigt par les experts en 2010 comme une des causes de l’effondrement de la Schola.

Les équipes de restauration seront chargées d’évaluer la possibilité de mettre en place un couvrement adapté, protégeant les fresques de la pluie et du soleil. Il n’a pas encore été décidé si la Schola sera remise dans son état d’après le tremblement de terre de 1943, avec des murs de neuf mètres de hauteur, ou laissée dans son état actuel, après effondrement. Quoi qu’il en soit les fresques seront sauvegardées.

La Maison des Gladiateurs, bâtiment mesurant six mètres de haut sur une surface de quatre-vingts mètres carrés, était le centre d’entraînement des gladiateurs de Pompéi jusqu’à la fin du Ier siècle de notre ère, et conservait des peintures murales et une mosaïque représentant leurs combats. Située sur la rue principale du site archéologique de Pompéi, il s’agissait d’un des édifices les plus visités d’Italie, avant son effondrement le 6 novembre 2010, à la suite d’importantes précipitations.

« [Cette restauration] est une expression de la renaissance générale du site qui est enfin perçue », s’est réjoui Massimo Osanna, directeur général de la Surintendance de Pompéi. En effet de nombreux travaux ont été lancés récemment sur le site antique, dans le cadre du Grand Projet Pompéi initié par l’Union Européenne et qui devrait s’achever le 24 août 2017, date anniversaire de l’éruption. Ces derniers mois, six domus et deux sites majeurs, la Grande Palestre et la Basilique, ont été rouverts après des travaux de restauration.

Légende photo

Schola Armaturarum Juventus Pompeiani ou Maison des Gladiateurs ©: ANGELO FORGIONE

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque