Dimanche 15 décembre 2019

Patrimoine

Coventry désignée capitale britannique de la culture en 2021

Par Alexia Lanta Maestrati · lejournaldesarts.fr

Le 11 décembre 2017 - 362 mots

COVENTRY / ROYAUME-UNI

COVENTRY (ROYAUME-UNI) [11.12.17] - Une manifestation connue en Angleterre, mais qui a du mal à dépasser les frontières : la capitale de la culture quadriennale de Grande-Bretagne sera Coventry.

Alors que s’achève l’année de la culture pour Hull, Coventry (à une heure de Londres) a été désignée comme prochaine capitale de la culture. Créé par le ministère de la Culture britannique, cette désignation est fortement inspirée du label européen. Une fois la ville désignée par un panel d’experts et de professionnels, elle a trois ans pour organiser un programme artistique de douze mois qui a pour but de favoriser le développement de la ville grâce à la culture. La première ville à avoir obtenu le label est la ville de Derry (au nord de l’Irlande) en 2013, puis Hull (au nord-est du Royaume-Uni) en 2017.

Pour sa troisième édition le budget total reste modeste, environ 21 millions. Les fonds proviennent de plusieurs organisations. The Heritage Lottery Fund, équivalent de la française des jeux qui est très impliqué dans le mécénat de la culture en Angleterre, devrait donner 3 millions, 3 autres millions proviendront directement du ministère en charge de la Culture (The Department for Digital, Culture, Media and Sport), puis 15 millions seront apportés par d’autres fonds gouvernementaux. Mais le label est surtout une importante vitrine pour attirer d’autres financeurs publics ou privés comme l’a démontré le cas de Hull.

La ville à la sombre réputation a su profiter de cette distinction. Hull estime que neuf personnes sur dix avaient assisté à un événement culturel. Économiquement, le gouvernement évalue l’impact à hauteur de 60 millions de livres sterling et une augmentation des investissements d’environ 3 milliards. De surcroît le label a permis une augmentation de fréquentation de 14 % dans les hôtels et de 17 % dans les musées comme le rapporte The Guardian. La ville a notamment accueilli le prix Turner d’art contemporain, une exposition de la National Portrait Gallery de Londres, une représentation du Royal Ballet (ce qui n'était pas arrivé depuis 1930).

Après la déception de ne pas pouvoir abriter de capitale Européenne de la culture en 2023, les autorités britanniques seront peut-être incitées à lui donner plus d’importance.

Légende photo

Les ruines de l'ancienne cathédrale Saint-Michel de Coventry © Photo Andrew Walker - 2006 | Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque