Dimanche 17 octobre 2021

Musée - Spécial Covid-19

Au Muséum national d'histoire naturel, le pass sanitaire obligatoire pour tous

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 20 septembre 2021 - 406 mots

PARIS

La direction du Muséum national d'histoire naturelle (MNHN) a décidé de soumettre l'ensemble des 2 700 personnes travaillant dans ses locaux au pass sanitaire, y compris celles n'étant pas en contact avec le public, une décision vivement dénoncée vendredi par le syndicat Unsa-éducation du Muséum.

Au Jardin des plantes à Paris, la Grande galerie de l'évolution est un des 12 sites du muséum national d'histoire naturelle - Photo Benh Lieu Song, CC BY 3.0
Au Jardin des plantes à Paris, la Grande galerie de l'évolution est un des 12 sites du muséum national d'histoire naturelle.
Photo Benh Lieu Song, 2007

« Au moment de la mise en place du pass sanitaire pour les personnels qui travaillent dans les musées, le Muséum, qui n'est pas qu'un musée, qui est aussi un organisme de recherche et de diverses activités, a examiné différentes options et a fait le choix d'appliquer le pass sanitaire à l'ensemble de nos personnels sur l'ensemble de nos sites », a déclaré jeudi à l'AFP le directeur général délégué de l'établissement, Emmanuel Skoulios.

Cette décision, qui « procède d'une vision extensive du cadre juridique qui a été défini par le gouvernement », reconnaît-il, a été prise parce qu'elle était la plus à même de « rassurer » les personnels, et pour des raisons pratiques, alors que des « passages » existent selon lui entre les lieux ouverts au public et ceux qui ne le sont pas.

Elle a été prise après consultation des représentants syndicaux du MNHN, dont un seul sur dix a voté contre, a-t-il fait valoir. Et depuis sa mise en œuvre le 6 septembre, « 97 % des agents du muséum ont présenté un pass sanitaire conforme, 90 % ont déclaré un schéma vaccinal complet, 3 % refusent de présenter un pass », s'est-il félicité.

1 700 salariés travaillent sur les différents sites du Muséum à Paris et en province, 2 700 en comptant les personnes relevant « d'autres organismes ».

L'Unsa-éducation a dénoncé dans un tract un « dispositif de contrôle abusif », qui va à l'encontre de la « protection des droits et de la protection des travailleurs au Muséum ».

Selon un représentant interrogé par l'AFP vendredi, qui a souhaité conserver l'anonymat, les personnels travaillant dans les bureaux, les chercheurs, les étudiants, représentant « deux tiers » de l'établissement, « ne sont réglementairement pas obligés de présenter le pass ».

Le ministère de la Fonction publique rappelle sur son site que le pass sanitaire est obligatoire, dans les lieux où il est demandé au public, pour les personnels qui y interviennent « dès lors que leur activité se déroule dans les espaces et aux heures où ils sont accessibles au public ».

La question va être de nouveaux examinée lors d'une réunion entre la direction et les syndicats le 28 septembre. « On peut faire évoluer le dispositif », a concédé M. Skoulios.

Cet article a été publié par l'AFP le 17 septembre 2021.

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque