Samedi 7 décembre 2019

Musée

Accord en vue pour la collection Thyssen

Par Jérémie Glaize · lejournaldesarts.fr

Le 22 juin 2018 - 441 mots

MADRID / ESPAGNE

Les dernières négociations sur le prêt de collection de la baronne Thyssen laissent entrevoir un possible accord pérenne.

Le musée Thyssen-Bornemisza.
Le musée Thyssen-Bornemisza.
Photo Dmadeo

Après des années de discussions les négociations concernant le maintien – ou non - de la collection de la baronne Carmen Thyssen au Musée Thyssen-Bornemisza sont entrées dans une nouvelle phase.  Une réunion entre la baronne, le nouveau ministre de la Culture espagnol José Guirao et la vice-présidente du gouvernement Carmen Calvo s’est tenue lundi 18 juin à Madrid.

Cet entretien, qui a eu lieu quelques jours avant que le précédent accord ne vienne à expiration, le 30 juin, a conduit à la décision d’entamer de nouvelles négociations entre la baronne et le gouvernement espagnol, prolongeant d’autant le dépôt des œuvres. 

La réunion, qui a duré plus d’une heure, se serait bien déroulée : « Le feeling ne pouvait être meilleur », a dit la baronne Thyssen. « Je connaissais très bien la vice-présidente, moins le ministre. Je sais que cette fois nous allons parvenir à un accord afin que ma collection reste définitivement en Espagne », rapporte El Pais.

Insistant sur la bonne entente qu’elle a toujours entretenue avec la vice-présidente Carmen Calvo, la baronne Thyssen, qui avait salué sa nomination en déclarant « qu’elle avait été un des meilleurs ministres de la Culture qu’ait eu l’Espagne [d’avril 2004 à juillet 2007] », n’a pas voulu indiquer le nombre exact d’œuvres sur lesquelles les négociations porteront. Carmen Thyssen a également refusé de s’exprimer sur les modalités que pourraient prendre, à terme, le prêt.  « Ce sont mes avocats qui vont désormais s’occuper de ces détails », a-t -elle confié par téléphone. « Ce que je peux simplement dire de cette réunion, c’est que je suis très contente et que je crois que nous allons enfin trouver une solution ».

Espérant ainsi conclure heureusement des négociations qui durent depuis des années avec le gouvernement espagnol, la baronne a souligné avoir eu par le passé des désaccords avec certains ministres de la Culture et désire, comme le souligne El Pais, rencontrer avant la fin de l’été le nouveau Président du gouvernement, Pedro Sanchez, qu’elle ne connait pas. 

La collection de la baronne Thyssen, veuve du baron Hans Heinrich Thyssen décédé en 2002, fait l’objet depuis plus de quinze ans de nombreuses tractations. Après l’acquisition en 1993, par le Musée Thyssen-Bornemisza de la collection du baron, composée de 775 œuvres, Carmen Thyssen avait conclu en 2002 un contrat de prêt à long terme, d’une durée de 11 ans. Arrivé à son échéance, le contrat de prêt portant sur un total de 429 œuvres est renouvelé chaque année sans toutefois déboucher sur un accord pérenne avec l’Etat espagnol.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque