Samedi 14 décembre 2019

Une marche à franchir

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 28 avril 2009 - 302 mots

La France est-elle en train de prendre enfin la mesurede ses artistes ? Indéniablement, une prise de conscience s’est opérée, et jusqu’au plus haut sommet de l’état. La première pierre avait été posée en 2006 avec la première édition de « La Force de l’art ». Mais celle-ci n’avait pas échappé aux critiques : trop vite montée, trop encyclopédique, avec trop de commissaires, trop d’artistes… Bref, à vouloir trop bien faire, la manifestation en était devenue illisible. La deuxième édition de cette triennale consacrée à la scène française s’est ouverte sous de tout autres auspices le 23 avril au Grand Palais. Les trois commissaires, Jean-Louis Froment, Jean-Yves Jouannais et Didier Ottinger, ont procédé à un choix tendu et restreint d’artistes. La scénographie, conçue par l’architecte Philippe Rahm, témoigne d’un même respect pour les créateurs, en leur offrant de vastes espaces pour qu’ils puissent y déployer toute la puissance de leur travail. A découvrir, par exemple, la présentation précise de ses
pièces que propose Didier Marcel, il est indéniable que la scène française réunit des artistes de tout premier plan, qui méritent amplement aujourd’hui d’être exposés dans les plus grandes institutions internationales. Mais qui méritent tout autant d’être à l’honneur dans nos plus grands musées. Les centres d’art et les Frac font depuis longtemps ce travail, que récemment le Centre Pompidou lui même a heureusement entrepris d’intensifier. Reste encore une marche à franchir avec le projet qui doit se développer dans les sous-sols du Palais de Tokyo. Après plusieurs mois d’interrogations, deux rapports émanant de la Délégation aux arts plastiques d’une part et du Centre Pompidou d’autre part, une décision apparaît enfin à l’horizon. Nos artistes, dont certains manquent cruellement de visibilité, auront tout à gagner à des confrontations avec leurs homologues étrangers. Il est grand temps, en effet, d’abandonner nos derniers complexes.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°302 du 2 mai 2009, avec le titre suivant : Une marche à franchir

Tous les articles dans Opinion

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque