Samedi 15 décembre 2018

Un « JdA » exceptionnel

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 8 octobre 2004 - 631 mots

En 1994, les maisons de ventes aux enchères étrangères n’avaient pas encore le droit de tenir le marteau en France ; le Getty Center de Los Angeles n’existait pas, pas plus que le Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg, les Abattoirs à Toulouse, le Guggenheim de Bilbao ou le SFMoMA de San Francisco... En dix ans, nous avons connu nombre de bouleversements, d’évolutions et d’éclosions dans le monde de l’art. Pour mieux les accompagner, les analyser et en rendre compte, le Journal des Arts a pris le pari risqué de l’écrit sur l’image dans un domaine, la presse artistique, qui néglige souvent le premier au profit de la seconde. Par respect des lecteurs mais aussi de l’ensemble des acteurs du milieu de l’art, les équipes successives du Journal des Arts ont toujours travaillé en toute indépendance, sans renvois d’ascenseur ni règlements de comptes, privilégiant l’information vérifiée et l’investigation. Dix ans après sa création, le JdA s’est imposé par sa rigueur comme la référence dans le domaine de la presse d’art, plébiscité aussi bien par les professionnels que par les amateurs.
Pour ce numéro anniversaire, nous vous avons réservé un JdA exceptionnel. Il nous est d’abord apparu évident de donner la parole aux artistes parce que, sans eux, il n’y aurait pas de musées, de marché de l’art, ni... de presse artistique. Depuis sa création en 1994, le JdA s’est efforcé, sans négliger l’étranger, de mettre en avant la création hexagonale, de participer à la reconnaissance de la France et de Paris sur la scène internationale, ce dans un contexte parfois étonnement hostile, même chez nos compatriotes. Notre choix s’est ainsi porté sur dix artistes qui ont participé entre 1994 et 2004, chacun à leur manière à travers expositions phares, biennales, Documenta, commandes et interventions dans notre pays et à l’étranger, au rayonnement de notre scène artistique à l’internationale. Certains ont retrouvé durant cette décennie la place qui est la leur, d’autres y ont connu la consécration, d’autres encore commencent à bénéficier d’une reconnaissance qui nous semble légitime. Tous en tout cas ont leur place sur le grand échiquier de l’art contemporain international. Daniel Buren, Raymond Hains, Pierre Huyghe, Fabrice Hyber, Bertrand Lavier, Claude Lévêque, Annette Messager, Jean-Luc Moulène, Bruno Peinado et Franck Scurti ont répondu favorablement à notre invitation à intervenir librement sur une page du journal...
Ce numéro anniversaire se devait également de donner la parole à l’ensemble des ministres de la Culture qui se sont succédé Rue de Valois depuis 1994, bras armés de la politique culturelle nationale. Musées nationaux, politique d’aide aux arts plastiques, enseignements artistiques, commandes architecturales, nombreuses sont les questions tranchées en dernier ressort par le ministre de la Culture. Jacques Toubon, Philippe Douste-Blazy, Catherine Trautmann, Catherine Tasca et Jean-Jacques Aillagon nous livrent dans des entretiens leurs bilans et leurs regrets, ainsi que les actions qui leur semblent aujourd’hui prioritaires dans le domaine de la politique culturelle. Renaud Donnedieu de Vabres, l’actuel ministre de la Culture et de la Communication, clôt ce dossier en nous répondant sur tous les dossiers brûlants actuellement en instance.
Enfin, la rédaction s’est mobilisée pour vous proposer un ensemble d’analyses sur les grandes questions qui ont rythmé les 200 numéros du journal. Musées, patrimoine, expositions, art contemporain, architecture, design, photographie, marché de l’art, ventes publiques, salons, droit : tour à tour, chacun de ces thèmes est abordé en mettant en exergue un événement majeur de la décennie.
« Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience. » Emmanuel Fessy, le premier directeur de la rédaction du Journal des Arts, avait placé cette citation de René Char en tête de son éditorial du numéro 1 du JdA. Dix ans après, nous revendiquons plus que jamais ces mots qui, jour après jour, guident nos pas.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°200 du 8 octobre 2004, avec le titre suivant : Un « JdA » exceptionnel

Tous les articles dans Opinion

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque