Vendredi 20 septembre 2019

Pluridisciplinaire

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 17 juin 2014 - 322 mots

Le dynamisme des musées ne se mesure pas simplement au nombre de visiteurs. C’est bien sûr l’aspect le plus visible et le plus facile à appréhender par les commentateurs, mais il est réducteur. Un musée est d’abord un lieu qui a vocation à conserver les œuvres, les récoler, les numériser, aménager leur entreposage en réserves et à enrichir les collections en suscitant des donations ou collectant des fonds. C’est ensuite un lieu de production de savoirs grâce aux expositions et catalogues, qui font souvent avancer l’histoire de l’art, ou par l’organisation de colloques. C’est aussi de plus en plus une forme d’université populaire, par la tenue de conférences ouverte au public, et même en train de devenir un lieu d’insertion sociale. C’est enfin un lieu de loisir de masse avec tous les effets positifs que cela entraîne sur l’innovation dans le domaine de la médiation : nouveaux audioguides, scénographie pédagogique. Ces évidences méritent d’être rappelées et c’est tout cela que le Palmarès des musées du Journal des Arts, entré dans sa onzième année et auquel presque tous les grands musées participent, veut rendre visible. De ce point de vue, le bilan 2013 affiche des résultats contrastés : d’un côté stagnation de la fréquentation payante, baisse du nombre d’expositions temporaires, baisse du mécénat d’un côté ; mais de l’autre augmentation des collections publiques, grâce en particulier à des donations au Centre Pompidou qui occupe cette année la tête du classement des musées dans les grandes villes, augmentation des recettes commerciales,  augmentation du nombre d’adhérents et d’amis, augmentation du nombre d’œuvres récolées et numérisées. Les baisses sont à relativiser même si elles sont inédites depuis dix ans. Le rythme de nouveaux musées ou de musées en rénovation ne faiblit pas et ceux-ci bénéficient d’une forte image positive dans l’opinion. La confiance des élus, qui financent les travaux, et celle du public, qui continue à aller nombreux dans ces lieux pluridisciplinaires, sont deux actifs solides.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°416 du 20 juin 2014, avec le titre suivant : Pluridisciplinaire

Tous les articles dans Opinion

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque