Samedi 25 septembre 2021

Les châteaux de Paris

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 21 avril 2015 - 309 mots

La Normandie et la SNCF ont inauguré samedi dernier le premier « train de l’impressionnisme ». Plus qu’une liaison en train qui existait déjà entre Paris et Giverny, l’intérêt de cette initiative réside dans l’offre complète qui l’entoure : navettes, tarifs spéciaux et communication adaptée aux touristes. Le Normand et ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, dont le portefeuille couvre aussi celui du tourisme, veut accroître les revenus touristiques et vise les 100 millions d’étrangers à l’horizon 2020 contre 84 millions aujourd’hui. Notre enquête sur les châteaux proches de Paris montre qu’il y a encore des progrès à faire pour y amener ces visiteurs par les transports en commun. Si la notoriété mondiale de Versailles et les liaisons rapides depuis Paris par le train ou le RER lui assurent un public à la limite de la saturation, la situation est toute autre pour les treize lieux parmi la cinquantaine de châteaux visitables autour de Paris que nous avons sélectionnés. Transports peu commodes, horaires inadaptés, signalétiques défaillantes, peu est fait pour faciliter le confort de visite des parisiens, confort qui devrait démarrer dès la gare de départ. Nos journalistes en ont fait l’expérience directe. Dans ces conditions, il est encore plus difficile de donner envie de venir aux touristes étrangers, handicapés par le barrage de la langue. Paradoxalement les châteaux de la Loire, pourtant d’un accès plus difficile, bénéficient d’une notoriété internationale qui leur assure le plein de visiteurs. Il y a donc là une belle opportunité de développement pour les « châteaux de Paris » pour peu que les administrations concernées (SNCF, villes), fassent quelques efforts et que les offices du tourisme d’Île-de-France, de Normandie et de Picardie s’associent pour mieux communiquer sur ces lieux qui font toujours autant rêver. Les Jeux olympiques de 2024 ou l’Exposition universelle de 2025 sont de ce point de vue un puissant aiguillon.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°434 du 24 avril 2015, avec le titre suivant : Les châteaux de Paris

Tous les articles dans Opinion

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque