Dimanche 21 octobre 2018

Les 5 enseignements d’Artindex

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 29 mars 2016 - 332 mots

La 5e édition d’Artindex permet de dresser un état des lieux de la création en France à partir de données objectives, les expositions des artistes contemporains. Avec un principe simple et de bon sens : plus le travail d’un artiste est apprécié, plus il est exposé, notamment dans des lieux reconnus. Artindex 2016 apporte (au moins) cinq enseignements :

Le nombre d’artistes vivants de la scène française ayant exposé au moins une fois, en France ou dans le monde, est très élevé : plus de 4 000. C’est une richesse ;

Il y a autant d’artistes de plus de 50 ans que d’artistes de moins de 50 ans. Le doyen (98 ans) est Louis Nallard, suivi de Pierre Soulages (97 ans). La création étant très générationnelle, cette pyramide des âges équilibrée favorise la diversité des talents ;

Les artistes les plus exposés sont bien sûr plus âgés, mais on note une entrée en force de la jeune garde depuis cinq ans parmi les dix premiers : Anri Sala, Fulvia Carnevale et James Thornhill (Claire Fontaine), Kader Attia, Mircéa Cantor et Cyprien Gaillard ;

Les 300 premiers artistes exposent majoritairement à l’étranger. La voie est donc ouverte pour partir à la conquête du vaste monde ;

Pour autant, ils ne sont toujours que cinq artistes de la scène française à figurer dans le Top 100 des artistes internationaux, de surcroît en fin de tableau. On compte dix-huit artistes allemands dans ce classement. Les lieux « légitimants » internationaux ont encore trop de réticences à l’égard de la création hexagonale.

Le texte de la loi « création et patrimoine » qui fait actuellement la navette entre le Sénat et l’Assemblée nationale, indique que « la création artistique est libre ». Tout le monde est d’accord sur cet article, qui enfonce une porte ouverte. Le projet de loi assigne aussi à la politique publique un objectif de « rayonnement de la France à l’étranger ». Reste maintenant à comprendre les réticences que l’on vient d’évoquer.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°454 du 1 avril 2016, avec le titre suivant : Les 5 enseignements d’Artindex

Tous les articles dans Opinion

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque