Dimanche 25 juillet 2021

Le numérique pour les chercheurs

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 14 février 2012 - 338 mots

Le bilan contrasté que nous dressons dans ce numéro sur l’introduction du numérique dans les musées ne doit pas dissimuler un acquis important : les bases documentaires en ligne. À côté des bases de données du ministère de la Culture, de l’Institut national d’histoire de l’art ou de la Bibliothèque nationale de France, les musées eux-mêmes sont producteurs d’archives électroniques qui intéressent au plus haut point chercheurs, enseignants et étudiants, à défaut de passionner le grand public. L’historique des expositions et de leurs commissaires, les collections, les notices d’œuvres, la bibliographie associée constituent autant de précieuses ressources pour cette communauté. Ces informations sont de qualité très inégale selon les musées, il reste encore beaucoup à faire, et le projet de site encyclopédique du Musée national d’art moderne (lire page 19) apparaît comme un modèle à suivre. En dix ans, la pratique des chercheurs en histoire de l’art s’est ainsi vue profondément modifiée et son enjeu s’est déplacé. La valeur ajoutée des travaux réside moins dans la recherche d’information (même si la découverte d’un fonds d’archives papier inexploité est un trésor inestimable) que dans l’analyse et la mise en perspective de ces informations. Mais alors que la recherche ne connaît pas de frontières, ces bases n’existent qu’en français. Le ministère a annoncé en octobre 2011 un très judicieux « plan traduction » pour l’histoire de l’art et la critique d’art – on souhaiterait qu’il voie le jour au plus vite. Il pourrait être étendu à certaines des bases documentaires dont on vient de parler. Le coût n’est pas démesuré et devrait pouvoir trouver facilement un mécène compte tenu de l’audience très qualifiée des sites concernés. La base des 35 000 archives de L’œil (depuis 1998) et du Journal des Arts (depuis 1994) constitue une autre mine précieuse pour les historiens de l’art. Couplées à une mise à jour quotidienne de l’actualité de l’art et de son marché, ces archives confèrent à notre site Artclair.com récemment renommé « LeJournaldesArts.fr » un poids sans égal parmi les sites d’information sur l’art.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°363 du 17 février 2012, avec le titre suivant : Le numérique pour les chercheurs

Tous les articles dans Opinion

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque