Dimanche 15 septembre 2019

La Métropole du Grand Paris

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 12 février 2014 - 317 mots

Paris va enfin se doter d’une intercommunalité rassemblant les 124 villes de la petite couronne entourant Paris (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne), et comprenant la capitale. En validant le 23 janvier la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, le Conseil constitutionnel a autorisé la création au 1er janvier 2016 de la « Métropole du Grand Paris » (MGP). Il ne s’agit pas de fusionner ou de supprimer les départements concernés (le débat est en cours) et encore moins de fusionner les communes. La loi crée un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre, administré par un conseil composé dans un premier temps de plusieurs représentants des communes en proportion de leur nombre d’habitants. Son président sera élu par ces représentants. À partir de 2020, une part non encore déterminée des conseillers de MGP sera élue au suffrage universel. Ce passage par les urnes est indispensable pour rapprocher les citoyens de ce qu’ils vont percevoir comme un nouvel étage administratif dans un environnement déjà complexe (Ville, Département, Région, État) et que l’aridité de cet exposé ne va pas rassurer ! Le logement, l’urbanisme et l’aménagement économique seront les compétences principales de droit de cet EPCI. À l’heure de la continuité urbaine dans la petite couronne, il sera alors possible de concevoir des projets d’aménagement à cheval sur plusieurs communes et de rééquilibrer les ressources entre villes pauvres et municipalités riches. Tout cela va prendre beaucoup de temps, mais les équipements culturels qui entrent dans les compétences de MGP ne seront pas relégués en fin de priorité. Les élus mesurent bien aujourd’hui leurs impacts économiques et sociaux. Une chance donc pour les seulement neuf musées classés en 2013 dans le Palmarès du JdA (face aux trente musées parisiens) et les dizaines de centres d’art qui parviennent difficilement à rayonner. La prochaine campagne des municipales parisiennes, en 2020, sera certainement très différente de celle-ci.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°407 du 14 février 2014, avec le titre suivant : La Métropole du Grand Paris

Tous les articles dans Opinion

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque