Éditorial

Homme de l'art

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 7 juillet 2009

Les économistes l’ont prédit : cette année, un grand nombre de nos compatriotes vont réduire drastiquement leur budget « vacances ». Certains qui avaient pris l’habitude de faire de grands voyages à l’étranger vont en profiter pour redécouvrir la France. C’est dans ce contexte que les centres d’art de l’Hexagone renouvellent leur opération « Plein Soleil/l’été des centres d’art ». En tout, près de cent expositions sont ainsi proposées à l’échelle du territoire national. Pour ne citer que quelques exemples, le Centre international d’art et du paysage situé sur l’île de Vassivière, en Limousin, a invité Yona Friedman et Jean-Baptiste Decavèle, qui proposent notamment, tracée sur le pré qui jouxte le centre d’art, une Licorne Eiffel visible du haut du phare d’Aldo Rossi ou depuis les airs… À Sète, le Centre régional d’art contemporain Languedoc-Roussillon invite à découvrir la jeune scène grecque réunie sous le commissariat de Denys Zacharopoulos, tandis que le centre d’art Le lait expose Malachi Farrell à Albi et Camille Henrot à Castres. L’ensemble de ces structures incitent également à de véritables circuits qui englobent des lieux remarquables ou de bonnes tables. Cette opération trouvera une forme de prolongation dès septembre, avec « Collections d’automne », un programme de valorisation des Fonds régionaux d’art contemporain (FRAC).
Avant cela, les Rencontres photographiques d’Arles auront fêté leurs 40 ans avec un programme à la fois rétrospectif et prospectif. Le festival devait être inauguré le 11 juillet par le nouveau ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand. Pour ce dernier, l’été ne s’annonce pas de tout repos, tant les dossiers se sont accumulés Rue de Valois. Restructuration du ministère dans le cadre de la révision générale des politiques publiques, loi Hadopi, protection du patrimoine, délocalisation de l’Inrap [Institut national de recherches archéologiques préventives], réforme du marché de l’art, tous ces dossiers nécessiteront un habile sens politique. Une qualité indispensable pour un ministre dont le choix marque aussi le retour d’un homme de l’art Rue de Valois.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°307 du 10 juillet 2009, avec le titre suivant : Homme de l'art

Tous les articles dans Opinion

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque