Dimanche 21 octobre 2018

Grand cru

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 11 mai 2010 - 336 mots

L’Europe n’en finit pas de se battre pour sortir de la crise.

Tandis que l’euro est attaqué, les bourses font le yoyo. Après avoir encore dévissé, notamment à Francfort et même à New York le 7 mai, elles sont reparties à la hausse après l’adoption du plan d’aide à la Grèce. Mais déjà les analystes prédisent que ce rebond sera de courte durée. Dans ce contexte, certains s’attendaient à ce que le marché de l’art accuse lui aussi le coup. Pourtant, ce n’est pas sans une certaine arrogance que les records se succèdent les uns après les autres en salles des ventes depuis le début de l’année. Le 3 février à Londres, la sculpture de Giacometti, L’Homme qui marche I, était devenue l’œuvre la plus chère jamais vendue aux enchères, en atteignant le prix faramineux de 65 millions de livres sterling (74,2 millions d’euros). Le 4 mai, ce record a été battu par un tableau de Picasso inédit sur la marché. Nu au plateau de sculpteur, provenant de la collection de Sidney Brody, mécène de Los Angeles, a été adjugé à New York pour la somme de 106,5 millions de dollars (80,5 millions d’euros). L’art est-il une valeur refuge ? Le marché de l’art est-il totalement déconnecté de la finance ? Vente après vente en tous cas, les œuvres d’art moderne de très haute qualité n’ont pas connu de baisse, malgré la crise. En février 2009, en pleine tourmente financière, la dispersion de la collection Pierre Bergé-Yves Saint Laurent avait déjà confirmé l’appétit du marché de l’art pour les œuvres de haut vol auréolées d’une prestigieuse provenance.
Cette envolée des prix du marché ne fait pourtant pas que des heureux. Handicapés par des budgets d’acquisitions qui ne leur permettent pas de jouer dans la cour des grands, les directeurs de musées doivent user de tous leurs talents pour enrichir leurs établissements. Et ils sont grands au vu de la liste des œuvres qui sont rentrées dans les collections nationales en 2009. Encore un grand cru !

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°325 du 14 mai 2010, avec le titre suivant : Grand cru

Tous les articles dans Opinion

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque