Mardi 10 décembre 2019

fiac art paris

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 11 octobre 2002 - 278 mots

Avec l’inauguration du Palais de Tokyo et du Plateau, le haut niveau des expositions présentées dans les différentes institutions, l’ouverture prochaine de nouvelles galeries, la montée en puissance des artistes français sur la scène internationale et le soutien d’une génération de collectionneurs particulièrement actifs, notamment au sein de l’Adiaf (Association pour la diffusion internationale de l’art français), Paris redevient indéniablement l’une des villes les plus attractives dans le domaine de l’art contemporain. Cette évolution n’a pas échappé aux nombreuses galeries étrangères qui ont décidé de participer cette année à la 29e Fiac, à tel point que les marchands français y sont pour la première fois en minorité. Poursuivant une expérience amorcée l’art dernier, un “Vidéo Cube” permettra de découvrir les œuvres multimédia d’une douzaine d’artistes, tandis que le secteur “Perspectives”, traditionnellement réservé aux jeunes créateurs, se renforce et évolue en accueillant notamment des expositions de groupe. Avec un plateau renouvelé et le haut niveau des galeries participantes, la Fiac devrait attirer, malgré les baisses de la Bourse, de nombreux collectionneurs. Quelques-uns de ces amateurs de la création contemporaine nous ont d’ailleurs ouvert leurs portes à Paris, aux Mesnuls, à Lille ou à Marseille, pour nous faire partager leur passion de l’art. Chacun à leur manière, suivant leur goût propre, ils ont patiemment constitué des ensembles qui font
aujourd’hui sens.Mais, à Paris, au mois d’octobre, ce sont depuis quatre ans deux foires qui sont proposées à tous les amateurs. Dans un aménagement renouvelé, Art Paris accueille en effet quatre-vingt-cinq galeries françaises et étrangères. Avec au total près de 250 exposants répartis entre la porte de Versailles et le Carrousel du Louvre, la capitale devrait satisfaire tous les goûts !

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°156 du 11 octobre 2002, avec le titre suivant : fiac art paris

Tous les articles dans Opinion

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque