Vendredi 17 septembre 2021

Droit de réponse : Fondation suisse Giacometti Siftung et Thérèse Tigretti Berthoud

Le Journal des Arts

Le 28 mars 2012 - 591 mots

Dans un droit de réponse publié dans le n° 359 du Journal des Arts, Madame Véronique Wiesinger, directrice de la Fondation Alberto et Annette Giacometti à Paris, indique qu’il serait erroné d’écrire que les « ayants droit minoritaires » sur l’œuvre d’Alberto Giacometti (i.e. la Giacometti Stiftung – Fondation Suisse Giacometti de Zurich, venant aux droits de Bruno Giacometti et les consorts Berthoud représentant ensemble 3/8e des droits sur l’œuvre) sont opposés au principe même des fontes posthumes, puisqu’ils auraient eux-mêmes réalisé de leur propre initiative des éditions posthumes de plusieurs œuvres, dont ils détenaient des plâtres, à partir des années 1970.

Cette assertion appelle les observations suivantes :

1. Les consorts Berthoud et la Giacometti Stiftung se sont en effet opposés au projet formé par la Fondation Alberto et Annette Giacometti d’éditer 98 exemplaires à partir de 21 plâtres (76 de ces 98 tirages ayant vocation à être vendus sur le marché de l’art). Il leur est apparu, en effet, qu’Alberto Giacometti aurait été lui-même hostile à de telles fontes posthumes. Bruno Giacometti (1), frère de l’artiste a, du reste, exprimé cette opinion dans le cadre de la procédure. Les consorts Berthoud et la Giacometti Stiftung ont en outre considéré que les tirages envisagés, dans une perspective essentiellement mercantile, par la Fondation Alberto et Annette Giacometti, faisaient d’autant moins de sens que l’œuvre d’Alberto Giacometti est extrêmement bien représentée (tant en qualité qu’en quantité) dans les musées et les collections en France comme à l’étranger. Il leur a semblé enfin qu’une incertitude planait sur le statut exact des tirages dont la réalisation était demandée, dès lors que la loi du 1er août 2006, transposant en droit français une directive européenne du 27 septembre 2001, décide désormais que seules les œuvres « créées par l’artiste lui-même ou sous sa responsabilité » peuvent être considérés comme originales (ce que ne seraient pas les fontes posthumes). Dans son jugement du 8 septembre 2011, le tribunal de grande instance de Paris a fait droit à cette objection et débouté la Fondation Alberto et Annette Giacometti de ses demandes. Le tribunal a du reste relevé que le rayonnement de l’œuvre d’Alberto Giacometti était assuré par des expositions en France et à l’étranger notamment du fait de la politique active de prêt mise en œuvre par les Consorts Berthoud et par la Giacometti Stiftung. La Fondation Alberto et Annette Giacometti a formé appel de ce jugement devant la cour d’appel de Paris.

2. Après le décès d’Alberto Giacometti en 1966, les héritiers de la famille n’ont jamais légitimé, ni a fortiori souhaité, de fontes posthumes : ils n’ont fait que respecter les droits d’Annette Giacometti laquelle disposait, à la succession d’Alberto Giacometti, de l’usufruit sur l’œuvre de celui-ci. Qu’ils aient ensuite souhaité un exemplaire pour eux des œuvres majeures tirées par la veuve de l’artiste était naturel, mais ne signifiait aucunement qu’ils approuvaient ce que faisait Annette Giacometti ni la manière dont elle le faisait.

3. S’agissant des tirages de deux œuvres réalisés par la famille de l’artiste, il convient d’indiquer qu’ils étaient justifiés par le très mauvais état des plâtres/plastillines et que ces pièces n’avaient pas été tirées en bronze jusque-là ; il en est allé de même de l’œuvre tirée après le décès d’Annette Giacometti, avec l’accord de l’ensemble des ayants droit (dont la Fondation Alberto et Annette Giacometti). Les très nombreux tirages réclamés aujourd’hui par la Fondation Alberto et Annette Giacometti ne présentent ni l’une ni l’autre de ces caractéristiques.


Fondation suisse Giacometti Siftung et Thérèse Tigretti Berthoud
 
Note

(1) décédé le 21 mars 2012

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°366 du 30 mars 2012, avec le titre suivant : Droit de réponse : Fondation suisse Giacometti Siftung et Thérèse Tigretti Berthoud

Tous les articles dans Opinion

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque