Mercredi 17 octobre 2018

Abonnés, abonnés chéris

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 29 janvier 2013 - 321 mots

Avec l’extension de la zone réservée aux abonnés de son site Internet, Le Journal des Arts poursuit résolument sa stratégie bimédia. En se donnant ainsi les moyens d’augmenter son contenu éditorial, il veut satisfaire son bien le plus précieux : ses abonnés. C’est aussi une façon de garantir l’indépendance éditoriale d’un groupe de presse qui n’a dans son actionnariat aucun banquier, propriétaire ou héritier de marques de luxe ou de grands magasins. La décision de ne plus éditer de hors-série sur les expositions relève de cette même volonté d’indépendance. Il est en effet embarrassant pour un journaliste de rédiger un article sur une manifestation quand l’éditeur a un intérêt commercial à la réussite de celle-ci. La publicité, dont nous ne saurions nous passer, ne relève pas de la même logique car les annonceurs achètent une diffusion, un profil de lectorat, un environnement rédactionnel. Mais cette indépendance éditoriale revendiquée ne signifie pas qu’il faille pour autant systématiser l’indignation facile ou la critique gratuite. La culture reste fragile à côté des grands enjeux du moment que sont l’écologie, la santé, l’emploi ou les conflits dans le monde. Un journal d’art doit aussi défendre son petit écosystème.

À l’heure d’une crise structurelle et conjoncturelle de la presse, il est plus que jamais indispensable de revenir aux fondamentaux du journalisme afin de convaincre les jeunes de lire un journal, qu’il soit sur papier ou sur Internet. Or l’information vérifiée, contextualisée, inédite du journaliste a un coût. LeJournaldesArts.fr fait donc le pari du payant. Un pari que de nombreux autres titres font également. Tous les abonnés de L’œil et du Journal des arts bénéficient d’un accès gratuit au site jusqu’à la fin de leur abonnement actuel et se verront proposer différentes formules lors du renouvellement, dont, nouveauté, un paiement mensuel par carte bancaire ou par prélèvement. Cette facilité de trésorerie est un privilège supplémentaire que le Journal des arts veut offrir à ses très chers abonnés.

Abonnés, comment se connecter au JournaldesArts.fr : mode d'emploi leJournaldesArts.fr

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°384 du 1 février 2013, avec le titre suivant : Abonnés, abonnés chéris

Tous les articles dans Opinion

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque