Dimanche 25 février 2018

Wouter Van der Veen et Peter Knapp, Vincent Van Gogh à Auvers

Les derniers jours de Van Gogh

L'ŒIL

Le 24 février 2010

CORRESPONDANCE ILLUSTRÉE - Vincent Van Gogh a passé soixante-dix jours à Auvers-sur-Oise avant de se suicider le 27 juillet 1890.

Pendant plus de deux mois, le peintre va réaliser une soixantaine de toiles, une production riche et foisonnante. La correspondance de Van Gogh et de son frère Théo durant cette courte période est publiée pour la première fois dans une édition remarquablement soignée. Au travers de ces lettres intimes et des œuvres mises en parallèle, on découvre que Van Gogh était tout sauf un peintre suicidaire et au bord de l’épuisement. Au contraire, il va constamment contempler et peindre avec une énergie nouvelle un pays qu’il décrivit lui-même comme « gravement beau ».

Wouter Van der Veen et Peter Knapp, Vincent Van Gogh à Auvers, Éditions du Chêne, 304 p., 45 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°622 du 1 mars 2010, avec le titre suivant : Wouter Van der Veen et Peter Knapp, <em>Vincent Van Gogh à Auvers</em>

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque