Vendredi 15 novembre 2019

Watteau et le dessin

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 13 avril 2011 - 134 mots

Le catalogue de l’exposition « Dessins de Watteau : Virtuosité et plaisir », présentée à la Royal Acadamy de Londres jusqu’au 5 juin, est publié dans une version française par Hazan.

Servie par de très belles reproductions et les plumes de Louis-Antoine Prat et Pierre Rosenberg, cette édition pubie quelque quatre-vingt-dix dessins d’Antoine Watteau (1684-1721), passé maître dans la technique des « trois crayons », alliant sanguine, pierre noire et craie blanche.

Têtes gracieuses, corps graciles, l’artiste joue avec la finesse du grain de la sanguine pour donner à ses figures la légèreté et la gaieté si caractéristiques de son œuvre peint. Watteau joue des rapports de couleurs pour exprimer la lumière, dans un exercice virtuose et fulgurant.

Louis-Antoine Prat et Pierre Rosenberg, Watteau dessinateur, éd. Hazan, 2011, 192 p., 35 euros, ISBN 978-2-7541-0538-5.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°345 du 15 avril 2011, avec le titre suivant : Watteau et le dessin

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque