Mercredi 12 décembre 2018

Univers des formes : lifting réussi

Par Julien Tribut · L'ŒIL

Le 2 août 2007 - 224 mots

Gallimard réédite la collection Univers des formes, impulsée par André Malraux il y a près de cinquante ans. Une collection sur l’art des grandes civilisations : de la préhistoire au monde gréco-romain en passant par les cultures précolombiennes. Elle porte la marque de son fondateur, sa passion pour les civilisations extra-européennes, ses analyses comparatistes, sa volonté de comprendre les formes. Malraux résume lui-même ses aspirations dans la préface du volume inaugural sur le monde sumérien : « L’objet principal de toute réflexion sur l’art est d’approfondir notre communion avec les œuvres. » Un volume sur l’art de la basse Mésopotamie qui rappelle que l’Irak actuel fut avec l’Égypte le plus ancien foyer culturel.
Outre Sumer, les trois premiers ouvrages parus (sur vingt) sont dédiés à la préhistoire et à l’Égypte des pyramides. Cette réédition bénéficie d’un lifting réussi : un format plus pratique, une maquette aérée et agréable issue de la réédition italienne et un prix économique (25 €). Reste une interrogation. Alors que la recherche en histoire de l’art progresse à grands pas, des textes de 1960, malgré une introduction contemporaine et des légendes mises à jour, sont-ils d’actualité ? Le grand public y trouve son compte. C’est déjà cela.

L’Univers des formes, 3 premières rééditions, La Préhistoire, Sumer, Le Temps des pyramides, format 195 x 234 cm, environ 350 p., 25 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°589 du 1 mars 2007, avec le titre suivant : Univers des formes : lifting réussi

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque