Mardi 25 septembre 2018

Une histoire personnelle des autoportraits

L'ŒIL

Le 6 août 2007 - 110 mots

L’autoportrait fascine et intrigue. Il provoque et exerce une indéniable séduction sur le public. Le fil rouge de cet ouvrage consiste à déterminer comment et pourquoi se réalise la prise de conscience de soi dans l'histoire grâce à l’art et aux autoportraits. Yves Calmejane affronte un sujet difficile qui couvre à peu près toute l’histoire de l’humanité. Pour cet essai, il revendique dans sa préface le choix d’œuvres méconnues car, selon lui, les chefs-d’œuvre auraient perdu de leur substance. Du coup, on reste perplexe. Lorsque le portrait de propagande est assimilé à l’autoportrait d’artiste, là on est égaré.

Yves Calméjane, Histoire de moi, Histoire des autoportraits, Thalia, 249 p., 48,50 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°588 du 1 février 2007, avec le titre suivant : Une histoire personnelle des autoportraits

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque