Samedi 21 septembre 2019

Trésors d’Ubangi

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 septembre 2010 - 149 mots

L’Ubangi, en Afrique centrale, est une région à la croisée des chemins et des influences. Sa sculpture est longtemps restée méconnue.

Un ouvrage décrit et compare les différents styles fleurissant dans cette zone située entre forêt et savane. Elle est peuplée de populations parlant différentes langues bantoues, ubangiennes et soudanaises, organisées selon des modèles de sociétés disparates. Malgré ces différences, des points de convergence tels que l’initiation des adolescents, les associations fermées et les cultes de guérison et de fertilité, sont les supports de la fabrication et de l’utilisation de ces objets d’art. L’art ubangien affiche ainsi une puissante cohérence visuelle, notamment caractérisée par des sculptures en bois de figures humaines. Cette monographie, la première consacrée à cet héritage artistique, comprend la reproduction de photographies de l’époque coloniale illustrant certains rituels.

Ubangi, collectif sous la direction de J.-L. Grootaers, éd. Actes Sud, 2007, 327 p., 99,95 euros, ISBN 978-2-7427-7213-1.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°270 du 30 novembre 2007, avec le titre suivant : Trésors d’Ubangi

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque