Samedi 15 décembre 2018

Thierry Cazaux, « Paris romantique »

Le Paris des romantiques

Par Virginie Duchesne · L'ŒIL

Le 21 février 2013 - 105 mots

HISTOIRE. À Paris, les enfants du siècle, héritiers d’une révolution politique qui a tourné court, accomplissent leur révolution par l’art.

Ils s’emparent de la capitale, irriguent ses artères, y établissent des ateliers et des théâtres. Quartier par quartier, on croise Hugo et Gautier au Théâtre-Français, la jeune écrivaine George Sand, l’actrice Mademoiselle Mars, Berlioz et Liszt. Des cocottes sur les Grands Boulevards aux fêtes du duc d’Orléans, la société romantique marque Paris de son empreinte. La ville se transforme, creuse ses perspectives et se met en scène dans cet ouvrage qui restitue pleinement l’esprit d’une époque.

Thierry Cazaux, Paris romantique, Parigramme, 200 p., 35 euros.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°655 du 1 mars 2013, avec le titre suivant : Thierry Cazaux, « Paris romantique »

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque