Mardi 22 septembre 2020

Livre - Photographie

Photo

Terres

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 31 août 2020 - 168 mots

Le Grand Paris donne lieu depuis quelque temps à de colossaux chantiers de réaménagements urbains.

Que deviennent les terres excavées du sous-sol ? C’est la question que s’est posée Anne-Marie Filaire. De cette enquête au long cours menée par la photographe est né un ouvrage passionnant, instructif. Car c’est tout un système insoupçonné qui se raconte en images et en texte. Des chantiers de l’Île-de-France et sites de stockage des terres excavées aux nouveaux paysages auxquels ces terres donnent lieu, se dévoilent les différentes étapes de la transformation, gérées par le groupe ECT. En fonction de leur origine et qualité, ces terres seront utilisées différemment. Certaines dessineront de nouveaux parcs ou des terres agricoles, d’autres des barrières antibruit ou des terrains de sport, par exemple. Le découpage du propos visuel, la finesse des images et la dynamique de leurs articulations forment, avec le journal de l’urbaniste et réalisateur Claude Eveno, un récit riche d’enseignements où un vocabulaire, des classifications (terre inerte, terre mouillée) et un métier se découvrent.

Anne-Marie Filaire, Terres,
Dominique Carré éditeur, 240 p., 34 €.

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°736 du 1 septembre 2020, avec le titre suivant : Terres

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque