Samedi 16 février 2019

Cinéma

Sur un air de « Dolce Vita »

Le Journal des Arts

Le 12 novembre 2009 - 331 mots

Un automne résolument fellinien plane sur Paris.

Fellinien, le mot est lancé et résume le génie et la popularité du cinéaste italien que fut Federico Fellini. « Tutto Fellini ! », événement hommage, vient émailler la capitale d’une myriade de manifestations. Jusqu’au 20 décembre, la Cinémathèque française présente une grande rétrospective de l’intégralité des œuvres réalisées par Fellini et de la plupart des films à l’écriture desquels il a participé. L’Institut culturel italien offre en particulier une leçon-concert orchestrée par Nicola Piovani, compositeur des musiques de certains films du cinéaste, le lundi 16 novembre. La Galerie nationale du Jeu de paume, en lien avec l’exposition « Fellini, la grande parade » présentée jusqu’au 17 janvier 2010 à l’espace Concorde, propose un cycle de conférences intitulé « Le laboratoire Fellini ». Le mardi 17 novembre, sous le thème « Un télégramme de Federico », l’artiste plasticienne Hélène Delprat recevra Dominique Delouche, l’ancien assistant du cinéaste qui évoquera leur collaboration, notamment sur le tournage de La Dolce Vita. Le mardi 24 novembre, avec « Quelques figures du désir dans les films de Federico Fellini », le photographe et cinéaste Alain Fleischer se penchera sur son obsession pour la figure féminine. Plus qu’un hommage, « Tutto Fellini ! » ambitionne de réactualiser l’œuvre du maître, avide d’audace et de modernité. Peut-être pour susciter de nouvelles vocations, mais à coup sûr pour transmettre la puissance poétique de son univers complexe et implacable.

LEÇON-CONCERT DE NICOLA PIOVANI, le lundi 16 novembre à 20h30, Institut culturel italien, 73, rue de Grenelle, 75007 Paris. Entrée libre sur réservation, tél. 01 44 39 49 39, www.iicparigi.esteri.it
LE LABORATOIRE DE FELLINI, « Un télégramme de Federico » le mardi 17 novembre de 19h à 20h30 ; « Quelques figures du désir dans les films de Federico Fellini » le mardi 24 novembre de 19h à 20h30, Galerie nationale du Jeu de paume, auditorium Concorde, 1, place de la Concorde, 75008 Paris. Entrée libre, tél. 01 47 03 12 41, www.jeudepaume.org

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°313 du 13 novembre 2009, avec le titre suivant : Sur un air de « Dolce Vita »

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque