Sous la direction de Philippe Bouchet : "Charles Lapicque (1898-1988), le dérangeur"

Pour se rappeler de Lapicque

L'ŒIL

Le 21 avril 2009

À l’occasion de l’exposition « Charles Lapicque, le dérangeur » [L’œil n° 611], un catalogue très riche est consacré à ce peintre français d’après-guerre.

À travers le dessin, la peinture, la sculpture et la tapisserie, cet ingénieur a mis en application ses recherches sur la perception des couleurs pour élaborer une poétique nouvelle.L’ouvrage rassemble des essais de conservateurs, d’historiens de l’art et d’artistes qui abordent des aspects techniques et esthétiques de l’œuvre de Lapicque. Ce livre bien illustré et documenté est doté d’une anthologie critique qui donne un aperçu de l’évolution et de la diversité de la réception de son art.

Charles Lapicque (1898-1988), le dérangeur, sous la direction de Philippe Bouchet, éd. Thalia, 39 euros.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°613 du 1 mai 2009, avec le titre suivant : Sous la direction de Philippe Bouchet : "Charles Lapicque (1898-1988), le dérangeur"

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque